The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

CHRONIQUE DE MA VIE EN CHINE [N°2] : LE QUOTIDIEN Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)

La plus grande barrière, au-delà des différences culturelles, est la langue. La langue officielle de la Chine est le mandarin, mais un dialecte différent est parlé dans chaque région. À Nanjing, le dialecte parlé est très proche du mandarin, mais à Shanghai ce sont 2 langues quasi différentes. Cela dit, la plupart des chinois hormis les personnes âgées parlent mandarin car c'est une langue enseignée à l'école.

 

Pour vivre en Chine, il est nécessaire d'apprendre ne serait-ce que quelques bases du mandarin, l'anglais étant très peu parlé. Même en ayant des notions de mandarin, pas sûre de se faire comprendre ! Les chinois même entre eux ne se comprennent pas...

 

C'était l'une des difficultés de notre vie en Chine qui a entraîné bien des malentendus : taxis qui se trompent de destination, ligne téléphonique suspendue, etc. Parfois, quand je ne comprenais pas certains termes, les chinois prenaient une feuille pour m'écrire en caractère chinois ce qu'ils voulaient me dire, or ne maîtrisant pas la langue parlée je ne pouvais encore moins maîtriser la langue écrite...

 

Un autre fait marquant de notre vie quotidienne est la façon déroutante dont parfois se comportent les chinois. Il n'est pas rare d'entendre un chinois se racler la gorge pendant que nous mangeons au restaurant. Prendre le métro peut être sportif, il faut se préparer à descendre 2 arrêts avant sa destination et bousculer tout le monde au risque de rater sa sortie. Des personnes nous doublent volontiers lorsque nous faisons la queue. Je précise que nous avons aussi un comportement déroutant pour eux. En effet, il est très mal vu de se moucher dans un mouchoir par exemple !


Cela dit, malgré toutes ces difficultés nous avons eu beaucoup de facilité grâce notamment à la gentillesse des chinois. Je ne peux relater le nombre de fois où on nous a aidés, ce serait trop long, mais je me souviens de 2 faits marquants. Nous venions d'arriver et ne savions pas où prendre le métro, alors une dame nous a accompagnés jusqu'à l'arrêt. Une autre fois, je rentrais sous la pluie et une dame est venue m'abriter sous son parapluie jusque l'entrée de chez moi.


Les chinois adorent les enfants, rappelons que c'est le pays de l'enfant roi. Les familles n'ont le droit qu'à un seul enfant, mesure qui a été mise en place début des années 80 pour freiner l'explosion démographique. Aujourd'hui, en Chine, il est possible d'avoir 2 enfants à condition que le futur père et la future mère soient eux même enfant unique. Les chinois sont très maternant. En effet, on ne laisse jamais un bébé pleurer, on le porte toute la journée. Souvent, la maman est aidée de sa mère ou se sa belle-mère, c'est même parfois les grands parents qui prennent en charge l'éducation de l'enfant quand les parents retournent travailler. En 3 ans de vie en Chine, je n'ai jamais vu un parent frapper son enfant.

 

Les enfants entrent à l'école dès l'âge de 5 ans, après l'école ou durant le weekend end ils ont 2 ou 3 activités extrascolaires comme le piano, ou faire du sport. Ils regardent peu la télé, et jouent assez peu comparé à nos enfants, en effet pour les chinois les jouets sont peu utiles.

 

Les chinois sont très respectueux envers leurs parents. En Chine ce sont les parents qui décident de l'orientation scolaire de leurs enfants, il est très bien vu pour une femme d'être institutrice par exemple. De plus, quand les parents sont âgés, ce sont les enfants qui prennent soin d'eux, je ne suis pas sûre que les maisons de retraite existent je n'en ai jamais vu, par contre j'ai beaucoup vu des personnes âgées vivre avec leurs enfants.

 

L'une des plus grandes difficultés pour moi en Chine étaient les distances à parcourir tous les jours pour nos activités quotidiennes. La Chine est un pays immense, Nanjing est une ville de 7 millions d'habitants qui doit faire 3 fois Paris.

 

Souvent, pour faire de simples courses je mettais 2h. Car non seulement les distances sont importantes mais les embouteillages sont également nombreux ! Ce qui explique en partie la pollution en Chine. Quand nous sommes arrivés, c'était certes pollué mais bien moins que lorsque nous sommes partis. La dernière année j'ai rarement vu un ciel bleu comme on peut voir en France. Nous le ressentons directement dans la qualité de l'air, il y avait des jours où il est était irrespirable. En hiver, notamment pendant 2 jours il était conseillé de rester à la maison et de fermer les fenêtres pour cause de pic de pollution.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

Toute interrogation évoquée dans le Coran et sollicitée par les compagnons auprès du Prophète (PSL) est formulée suivant...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

QUEL EST LE STATUT JURIDIQUE DES MOYENS DE CONTRACEPTION ?

  D’après Djâbir b. ‘Abdillâh, les compagnons du Prophète (PSL) pratiquaient le retrait...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com