The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

CHRONIQUE DE MA VIE EN CHINE : LES RELIGIONS Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Si vous posez la question à des connaisseurs de la Chine, à savoir quelle est la religion des Chinois, ils vous répondront sans humour que c’est l’argent ! À l’origine, les religions en Chine sont caractérisées par leur pluralisme. La constitution stipule que « les citoyens chinois jouissent de la liberté de croyance religieuse », «aucun organisme d'État, aucun groupement social, aucun individu ne peut contraindre un citoyen à épouser une religion ou à ne pas la pratiquer, ni adopter une attitude discriminatoire à l'égard du citoyen croyant ou du citoyen athée », et que « l'État protège la pratique religieuse normale ».

Il existe autant de religions ou de courants de pensée qu’il existe de minorités, mais voici les principaux courants connus à savoir qu’il existe en Chine sept organisations religieuses nationales : l'Association des bouddhistes de Chine, l'Association des taoïstes de Chine, l'Association islamique de Chine, l'Association patriotique des catholiques de Chine, l'Épiscopat chinois, le Comité national du Mouvement patriotique pour la triple autonomie des protestants chinois et l'Association des protestants de Chine. Leurs responsables et leurs corps dirigeants sont élus conformément aux statuts respectifs.

Le bouddhisme

Le bouddhisme est né en Inde, il est arrivé en Chine au 1er siècle. C’est une religion considérée étrangère. Le bouddhisme tibétain et chinois est différent, car c’est une religion qui s’adapte au pays et a la population qui la reçoit.

De manière générale, c’est une religion qui est qualifiée d’athéiste dans le sens où elle ne reconnait pas l’existence d’un Dieu unique Créateur de l’Univers et des hommes. En effet, la statue du Buddha ne représente pas un être suprême, mais seulement celui qui montre la voie du bien. Le bouddhisme est davantage une philosophie de vie par l’observation des souffrances vécues par la personne (le karma, ces souffrances peuvent être la somme des actions réalisées par le passé lors d’autres vies) et ses moyens en mis en œuvre pour accéder enfin au Bonheur et à la maitrise de soi et de ses sentiments.

Le bouddhisme expliqué par des Chinois consiste à faire preuve de compassion avec autrui, faire le bien, s’abstenir de tout mal afin d’accéder au nirvana, car la réincarnation à plusieurs reprises fatigue le karma.

Le Taoïsme

Il s’agit d’une religion chinoise. Ses principaux adeptes sont les Han soit l’ethnie dominante en Chine. La philosophie du taoïsme repose sur le respect et l’harmonie de la nature et le culte des ancêtres. L’harmonie, pour les taoïstes, se trouve en plaçant son cœur et son esprit (le caractère chinois du cœur désigne les deux entités) dans la Voie (le Tao), c’est-à-dire dans la même voie que la nature. D’où l’image célèbre du YING et du Yang qui représente l’équilibre et l’harmonie.

C’est la philosophie la plus largement pratiquée en Chine avec le confucianisme, elle a donné naissance à la médecine chinoise et presque à tous les rites et traditions les plus étonnants en Chine comme la superstition. Le taoïste est en quête d’immortalité.

Le Confucianisme

Confucius était un philosophe comme l’était Platon ou Socrate. Il a donné naissance à cette philosophie de vie qui est une des plus influentes en Chine. Les adeptes cherchent à obtenir l’harmonie au sein de la société. C’est une philosophie qui préconisé l’harmonie entre l’homme et la société (comportement au travail, vie en société, familiale). L’autre philosophie est l’altruisme et la bonté envers les autres et notamment envers les aînés de la famille, il leur doit obéissance et respect.

L’Islam

On estime à plus de 15 millions le nombre de musulmans en Chine. C’est une communauté surtout présente dans le Xinjiang au nord-ouest de la Chine. On trouve également une communauté importante à Xian au centre de la Chine. Bien qu’elle ait un nombre important de fidèles, l’Islam est tout de même considéré comme une minorité religieuse. Les minorités religieuses sont acceptées et respectées en Chine tant qu’elles ne troublent pas l’ordre public.

En effet, le communisme chinois tend à uniformiser tous ses individus afin qu’ils se plient aux règles et surtout qu’ils ne font pas de revendication. Durant le ramadan 2012, les minorités ont été montrées du doigt en Chine, les musulmans ouïghours fonctionnaires et étudiants ont été interdits de jeûne sous prétexte qu’il fallait maintenir l’ordre social, je le précise, car aucun autre motif n’a été supposé...

Je tiens à préciser aussi qu’il ne s’agit pas la d’une répression du gouvernement chinois visant directement les musulmans, il s’agit d’une note faisant suite aux mesures prises contre les minorités présentes en Chine, et ce pour maintenir l’ordre social. En effet, la plus grande préoccupation de la Chine est de maintenir l’ordre et le calme apparent de sa population, toute minorité est susceptible de revendiquer afin d’obtenir davantage de droits...

La minorité qui subit le plus de répression est les bouddhistes tibétains qui ne correspondent en rien aux aspirations chinoises, capitalisme et matérialisme. Au contraire, les Tibétains œuvrent et méditent afin de se détacher le plus possible des biens matériels. C’est bien la différence la plus dangereuse que doit combattre le gouvernement chinois...

La question qu’on peut me poser : est-il bon d’être musulman en Chine ? La réponse est oui et pour honnête lorsque je lisais les pages de journaux sur ce type de répressions j’avais l’impression de ne pas habiter le même pays. Peut-être est-il bon d’être musulman en Chine lorsque nous sommes étrangers, il est certainement moins aisé d’être un individu appartenant à une minorité dans un pays communiste.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com