The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

POURQUOI LES ÉTATS-UNIS SE SACRIFIENT POUR ISRAËL ? Spécial

Évaluer cet élément
(4 Votes)

Nous avons relevé dans le précédent article que les interprétations qui nous sont fournies pour expliquer le parti-pris des Américains en faveur des sionistes étaient loin d’être convaincantes. Nous allons aborder le dernier point relatif au poids du vote juif aux élections américaines par la question suivante : l’électorat juif est-il capable, à lui seul, de faire basculer une élection ?

Il est clair que les Juifs de la diaspora jouent un rôle qui a son importance sur l’échiquier politique américain. Ils sont très actifs et fortement impliqués dans la vie politique du pays. Mais de là à dire qu’ils concentrent entre leurs mains le pouvoir politique est une conclusion hâtive et infondée. Les Américains n’ont jamais élu un juif comme Président. Il n’y a jamais eu non plus un Juif en tant que  vice-président.

Le ratio des Juifs qui composent le congrès n’est pas plus élevé que celui de cette communauté au sein des citoyens américains, ils tournent autour de 2 % comme le note le géopoliticien américain Bernard Reich dans son livre Les États unis et Israël.  La population juive aux Etats-Unis ne représente pas plus de 6 millions de personnes. La valeur du vote juif sur le plan statistique ne dépasse pas les 3 % de l’électorat global. Ce taux est très faible pour le brandir comme une arme menaçante ayant le pouvoir d’influencer le verdict des urnes.

De plus, il n’existe pas de vote juif à proprement parler. En effet, ils votent pour des partis qui n’ont pas forcément les mêmes projets de société. Ce vote est donc très diversifié et parfois antagoniste. Il y a même des États qui prennent cause pour Israël alors que la présence juive y est quasi-inexistante. Le journal israélien, Le Jérusalem Post, s’est même félicité que l’État du Minnesota élit des sénateurs juifs alors que la population n’y dépasse pas 1 %. Comparativement, la population afro-américaine possède un corps électoral bien plus grand, mais il n’a jamais été pris en considération.  

Quand nous analysons objectivement les faits, nous nous apercevons que l’influence des Juifs américains est vraiment minime en matière de corps électoral. D’ailleurs, ce corps n’est pas plus intelligent que les autres. De même, ce n'est pas lui qui oriente la stratégie impérialiste américaine. Si tel est le cas, alors pourquoi les Américains soutiennent-ils aveuglément Israël ? Il y a forcément un élément décisif qui a été occulté de cette analyse.

Pour avoir une vision globale, il importe de revenir en arrière et reconsidérer l’histoire des États-Unis. Le protestantisme est la religion dominante dans ce pays. Ce courant religieux chrétien a rompu avec l’Église catholique sur des questions fondamentales. Le fondateur de ce mouvement, Martin Luther, est un théologien allemand du XVIe siècle. La doctrine protestante qu’il a fondée a changé le cours de l’histoire en Occident. Le protestantisme a modifié complètement sa position par rapport au catholicisme sur le regard porté sur les juifs que ce soit pour des considérations qui relèvent du passé, du présent et surtout du futur.

Cette nouvelle vision a largement contribué à l’installation durable des sionistes sur la terre de la Palestine. Ce courant de pensée a donné un souffle nouveau au peuple juif, si tant est que l’expression ait un sens. Durant plus de 1500 ans, ce peuple fut maudit par toute la chrétienté, car ils étaient considérés comme un peuple déicide, ils furent accusés d’avoir assassiné le Christ, paix sur lui.

Le peuple juif a longtemps souffert de cette stigmatisation et des persécutions en tout genre sur les terres chrétiennes. Avant la réforme impulsée par Luther, les Juifs étaient très mal vus. Bien évidemment, du point de vue islamique ces persécutions sont intolérables et inacceptables, car aucune injustice ne saurait être admise.

Les chrétiens s’appuient sur différents passages des évangiles pour défendre cette position. Cette situation dura des siècles sans que personne ne réagisse. Il faut attendre l’avènement du protestantisme pour voir les choses changer. Aux yeux des protestants, l’Ancien Testament prend une dimension considérable, il devient aussi important que le Nouveau. L’image du peuple juif changea petit à petit dans l’esprit des protestants et l’idée du peuple élu reprit des couleurs.  

Cette réforme eut aussi des conséquences considérables sur le plan politique. L’Église catholique s’est ralliée à la France, l’Italie et l’Espagne tandis que le protestantisme s’est développé en Allemagne en Angleterre et dans les pays nordiques.

Le regard de Luther à l’égard des juifs changea radicalement. Par la suite, les protestants adoptèrent largement cette vision. En 1523 Luther écrit un traité au nom significatif : Que Jésus-Christ est né juif. Il y défend les Juifs contre le courant dominant. Il avait pour objectif de les convaincre afin qu’ils se convertissent au christianisme. Luther fut profondément déçu que ses efforts n’aient pas été récompensés, il écrit un autre livre pour cette fois attaquer frontalement les Juifs qu’il intitule : Des juifs et de leurs mensonges. Mais l’idée première de Luther a, depuis, frayé son chemin.

Pour les luthériens en particulier et pour les protestants d’une manière générale, la Bible est la source fondamentale de la vraie doctrine. Tout ce qui a été rajouté par les autorités papales n’a pour eux aucune considération. La vision du monde dans le protestantisme est construite autour des histoires et des mythes relatés dans l’Ancien Testament.

Cette partie de la Bible va structurer profondément l’esprit du protestantisme aussi bien sur le plan idéologique que sur le plan pratique. L’Ancien Testament se compose de 39 livres dont 5 sont attribués à Moïse, paix sur lui. Quant aux 34 autres, ils reprennent de manière plus ou moins chronologique l’expérience du peuple israélite depuis le premier millénaire avant l’ère chrétienne.

Ces Écrits sont pour ceux qui y croient des textes qui décrivent de façon exacte les évènements du passé. De ce fait, ils agencent de manière profonde la perspective historique de ses adeptes. L’histoire de la Palestine se réduit à la présence des Israélites dans cette région. Les protestants croient dur comme fer que le seul et vrai récit de cette région est celui qui est relaté dans l’Ancien Testament. Les autres peuples et ethnies sont complètement occultés quand ils n’ont pas été massacrés.

Les protestants considèrent ainsi que le seul peuple qui a le droit d’exister sur ces terres est le peuple juif. Ces derniers ont été contraints par la force des choses d’abandonner leur terre d’origine pour s’expatrier aux quatre coins du monde. Cependant, cette diaspora doit y retourner et s’y installer durablement pour que les prophéties de l’Ancien Testament se réalisent.

Ainsi, la réforme protestante a produit un changement radical dans la doctrine chrétienne à l’égard des Juifs. Désormais, ils ne seront plus considérés comme des parias, mais comme le peuple élu de Dieu. Ils doivent retourner sur les terres de la Palestine pour que les prédictions s’accomplissent, et plus particulièrement celle du retour du Christ qui régnerait durant un millier d’années, c’est ce qu’ils nomment le Millenium.

Ces mêmes croyances développées dans le protestantisme seront reprises et modelées par les fondateurs du sionisme. Cette idée de retour sur les terres de la Palestine est la pierre angulaire de l’idéologie sioniste. Il y a donc des connivences au niveau des convictions entre les protestants et les sionistes qui défendent des intérêts communs. 

Pour les protestants, le retour des juifs en Palestine est une condition indispensable pour que le Christ revienne et entame sa guerre de la fin des temps contre les forces du mal. Ces forces sont toutes celles qui se mettent à travers leur route, à savoir particulièrement les musulmans. C’est la raison pour laquelle les Américains protestants, qui sont très largement majoritaires, apportent un soutien indéfectible aux sionistes. Ils sont même prêts à tout sacrifier pour que l’Armageddon ait lieu. En somme, ce sont avant tout des convictions religieuses qui fondent la relation entre les Américains et les sionistes. La résistance qui doit conduire à la libération de la Palestine doit prendre en compte ce facteur idéologique qui est d’une importance décisive dans ce combat que les musulmans mènent contre le sionisme mondial.

Le VERSET DE LA SEMAINE

« FRAPPER SA FEMME », QUE DIT VRAIMENT LE CORAN ?

« Quant à celles dont vous craignez l’outrage, exhortez-les, éloignez-vous d’elles au lit et corrigez-les ...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

FAIRE DES RÊVES ÉROTIQUES ANNULE-T-IL LE JEÛNE ?

Celui qui fait un rêve érotique, alors qu'il est en état de jeûne, ne récolte aucun péché et ...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com