The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

COMMENT COMPRENDRE LES CONQUÊTES ET LES EXPLOITS MILITAIRES DES PREMIERS MUSULMANS ? Spécial

Évaluer cet élément
(4 Votes)

 

Comment une communauté de foi aussi fragile matériellement et techniquement a-t-elle pu briser les deux plus grands empires de son temps ?

Cette question a longtemps torturé tant d’esprits qui ne jurent que par la puissance du feu. Sur le plan matériel, les Arabes ne pouvaient guère rivaliser avec les Perses et encore moins avec les Byzantins. Ils étaient désavantagés aussi bien sur le plan des connaissances stratégiques que sur le plan des manœuvres militaires. Les premiers musulmans avaient certainement une clef, que ces prétendus experts ont négligée. Cette clef n’ouvre non pas des serrures, mais les cœurs. D’ailleurs, seule l’élite parmi les musulmans est en mesure d’avoir ce sésame.

L’histoire suivante illustre parfaitement le modèle de société auquel aspirait cette génération bénie. L’épisode se passe sous le califat de ‘Umar, purifiée soit son âme. Rub‘iy b. Mâlik fut délégué par Sa‘d b. Abî Waqqâs, le commandeur en chef des opérations en Irak, pour aller engager des pourparlers avec les Perses.

A la question de Rustum[1], qui s’intéressait à connaître les raisons de la présence des musulmans sur ses terres, Rub‘iy répond avec une aisance déconcertante : «Nous avons été envoyé par Dieu pour sauver, selon Sa volonté, les gens de la servitude de leurs semblables afin de les orienter vers Son adoration seule. Aussi, de les sortir de l’étroitesse de la vie mondaine à la largesse de cette vie et celle de la vie future. Enfin, nous avons pour mission de préserver les gens contre l’injustice des religions et leur faire connaître l’équité de l’Islam »[2].   

Les applications pratiques mises en évidence reflètent la réussite de l’instruction prophétique. Il y a une parfaite coordination entre ce qui est enseigné et ce qui est mis en œuvre. Aucun système humain, présent ou passé, n’a atteint une telle sommité éthique dans l’action combative. Le djihad est le moyen le plus efficace pour réaliser des projets d’envergure universelle.

Le djihad est donc l’action la plus sincère qui existe, car elle se débarrasse de tout intéressement personnel, quel qu’il soit. L’action du djihad déployée dans sa dimension générale concerne à la fois la prédication altruiste, l’activité charitable, la réforme de l’environnement social et le combat des valeurs nocives. Le djihad ainsi décrit est le dernier rempart pour préserver l’âme de la Umma. Il est en conséquence la forteresse de la communauté des croyants.

Par ailleurs, si l’Islam s’est répandu aussi facilement, c’est par la force de son message. Les gens étaient spirituellement assoiffés et le Coran les a désaltérés. En un siècle les territoires conquis par les musulmans s’étendaient des confins de la Chine aux frontières de la France[3]. Il est à souligner que la région du Hedjaz, qui abrite les principaux lieux saints, n’a guère profité de la prospérité des contrées soumises à la révélation. Ce qui démontre que les guerres dirigées par les premières générations de musulmans ne visaient d’aucunes sorte l’enrichissement personnel, ni même rechercher la gloire[4].

En témoigne la vie austère du commandeur des croyants, ‘Umar le magnifique[5]. Il n’avait ni palais ni garde du corps, pourtant son autorité couvrait un territoire immense allant de l’Égypte à l’Iran : « Dis si vos pères, vos fils, vos épouses, votre clan, des biens que vous vous seriez acquis, un négoce que vous craindrez de compromettre, plaisantes demeures, si tout cela vous était plus cher que Dieu et Son Messager, et l’effort sur son chemin, alors morfondez[6]-vous jusqu’à ce que Dieu fasse intervenir Son décret ’ (Le Repentir, 24).

Il faut se rendre à l’évidence, y a-t-il plus sacré que Dieu ? Y a-t-il, par conséquent, de lutte plus glorieuse que celle menée en Son nom ? Tous les honneurs périssent à l’exception du Sien. L'histoire ainsi que les événements récents témoignent que les nations ne déploient leurs efforts de manière maximale que lorsqu'il s'agit de préserver leurs religions respectives, autrement dit leurs valeurs sacrées.

D'ailleurs, comme on l'a vu, le djihad signifie dans ses sources originales le déploiement de l'effort optimal pour parvenir à une finalité vénérable. Cette définition est si significative dans le Coran que ce terme a été ajusté pour représenter le combat au nom de la religion pour la préserver et la défendre. C’est ainsi que l’expression "guerre sainte" prend tout son sens. De ce fait, la Umma du djihad non seulement elle canonise ses valeurs sacrées, mais elle canonise aussi les enseignements spirituels des religions révélées.

Astreignons-nous à une réflexion profonde sur les guerres menées depuis la nuit des temps, quelles causes poursuivaient-elles ? La majeure partie de celles-ci était des destructions gratuites, des massacres de masses et des génocides atroces. Pourquoi aller trop loin dans l’Histoire, les deux guerres mondiales furent des catastrophes humaines d’une ampleur et d’une terreur indicibles. Pourtant, c’était le siècle du savoir, il parait. Les scientistes et autres positivistes y grouillaient. Nous pouvons faire le même constat concernant l’épidémie colonialiste.

Quels buts avaient ces guerres si ce n’est celui de dominer les peuples fragiles ? S’il y a bien un domaine sur lequel l’Occident devrait se montrer discret, c’est bien celui du terrorisme[7]. En effet, notre planète a-t-elle vue pire terroriste ? L’humanité a-t-elle connu pire criminel ? Cette puissance de feu consacre le plus précieux de son temps à essayer de démolir le monde et particulièrement celui des musulmans aussi bien sur le plan matériel que sur le plan identitaire. L’Occident se dote des armes les plus démoniaques, et émet le souhait de prohiber toute résistance chez l’Autre[8].

Au cas où les sbires de ce système diraient que ces armes sont tactiques et servent seulement à dissuader des esprits belliqueux, il serait alors utile de leur rappeler que leur utilisation actuelle dément catégoriquement cette parade sournoise et risible. Puis, les autres peuples ont aussi le droit d’en avoir pour dissuader les vautours qui rodent autour, entre autres, de leurs ressources naturelles.

Les adversaires de cette religion œuvrent de manière inlassable à lui donner une image repoussante. Effrayer la masse des électeurs pour la dissuader de se renseigner directement sur ses préceptes, surtout ceux relatifs à l’Autre.  Ce subterfuge est vieux comme le monde. Quand le contradicteur est dans l’impasse, il tente de trouver des leurres burlesques pour masquer sa farce.

La presse occidentale en est un parfait exemple. Le genre de bouffonnerie qu’elle publie ne peut séduire que les niais et les haineux. De plus, cette mascarade est produite par deux catégories bien distinctes, il y a ceux qui pataugent dans l’ignorance la plus crasse[9], comme c’est le cas des éditorialistes, puis il y a ceux qui se comportent comme les pires scélérats, même quand ils connaissent les textes sacrés et l’histoire de l’Islam, comme c’est le cas de certains orientalistes. 



[1] Il était le général de l’armée perse.

[2] Ibn Kathîr, al-Bidâya wa l-nihâya, t. VII, p. 46-7.

[3] Jawâd ‘Ali, al-Mufaççal fî târîkh al-‘Arab qabl al-Islâm, t. XVI, p. 278.

[4]  Pascal écrit dans ses Pensées : « La recherche de la gloire est la plus grande bassesse de l'homme et la plus grande marque de son excellence », p. 34.

[5] Al-‘Aqqâd, Mawsû‘at al-‘Aqqâd al-islâmiyya, t. II, p. 309 et suivantes.

[6] Attendre longuement dans l'ennui, perdre du temps à faire quelque chose d'inutile, sans succès.

[7] Garaudy, Le terrorisme occidental, 2004.

    Chomsky, « L’autisme de l’empire », Le Monde diplomatique (mai 2004), p. 24.

[8] Tout ce qui ne cadre pas avec ses intérêts est cet Autre.

[9] À titre d’exemple la tribune accordée à Redeker dans Le Figaro du 19 septembre 2006. 

Le VERSET DE LA SEMAINE

« FRAPPER SA FEMME », QUE DIT VRAIMENT LE CORAN ?

« Quant à celles dont vous craignez l’outrage, exhortez-les, éloignez-vous d’elles au lit et corrigez-les ...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

FAIRE DES RÊVES ÉROTIQUES ANNULE-T-IL LE JEÛNE ?

Celui qui fait un rêve érotique, alors qu'il est en état de jeûne, ne récolte aucun péché et ...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com