The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LE MARIAGE DU PROPHÈTE (PSL) AVEC KHADÎJA ET SON EXPÉRIENCE COMME HOMME D’AFFAIRES

Évaluer cet élément
(3 Votes)

 

Le sens des affaires

Khadîja fille de Khuwaylid était une femme qui appartenait à la noblesse mecquoise. Sur le plan de sa vie privée, elle s’était retrouvée veuve à deux reprises. Khadîja était une riche commerçante qui exerçait une forte influence dans ce milieu oligarchique grâce à son intelligence et à son sérieux. Pour mener à bien ses affaires, elle avait pour habitude de recruter des agents commerciaux, elle les sélectionnait suivant des critères très minutieux. Travailler pour elle nécessitait non seulement d’être un bon négociateur, mais il fallait également être digne de confiance.

Khadîja entendit parler de l’honnêteté du Prophète, paix sur lui, et de ses qualités morales. Elle le contacta afin qu’il conduise pour son compte une caravane commerciale en Syrie. Elle lui proposa un salaire plus élevé que celui qu’elle donnait à ses négociateurs habituels. Le Prophète, paix sur lui, accepta cette mission et se rendit en Syrie avec le valet de sa future épouse, un dénommé Mayssara.

Sur leur chemin, ils croisèrent un moine qui observait attentivement ce que faisait le Prophète, paix sur lui, du haut de sa tour. Lorsqu’il se reposa sous un arbre, le moine interpella Mayssara et lui demanda qui était cet homme.  Il lui répondit qu’il était originaire de la cité sacrée de la Mecque. Le moine dit alors : « Je suis sûr que c’est un Prophète » (Ibn Hishâm).      

En arrivant à leur lieu de destination, le Prophète, paix sur lui, vendit toute sa marchandise à un prix très avantageux puis chargea la caravane des produits locaux. En arrivant à la Mecque, il conclut de très belles affaires avec ce chargement ramené de Syrie. Khadîja fut impressionnée par ses talents de négociateurs, mais surtout par son éthique de vie. Elle n’avait jamais gagné autant d’argent en aussi peu de temps.

De plus, Mayssara avait observé dans ce voyage un phénomène peu ordinaire, le Prophète, paix sur lui, était protégé tout au long de ce périple par un nuage sous la canicule du désert. Il rapporta tout ce qu’il a pu voir ou constater à Khadîja. Son intérêt pour Muhammad, paix sur lui, fut encore amplifié. Elle prenait pleinement conscience qu’elle était en présence d’un homme exceptionnel.

 

Le mariage

Khadîja saisit alors cette occasion pour faire une proposition de mariage au Prophète, paix sur lui, par son amie Nafîssa fille de Munya. Le Prophète, paix sur lui, n’a pas eu à hésiter pour accepter cette proposition. En effet, Khadîja était reconnue pour sa pudeur, sa chasteté et sa générosité. Les oligarques mecquois lui avaient proposé le mariage à maintes reprises, cependant elle déclina systématiquement ces avances.

Le Prophète, paix sur lui, informa ses oncles de son projet de mariage avec Khadîja. Ce fut alors son oncle Hamza qui l’accompagna quand il demanda sa main à ‘Amrû, l’oncle paternel de Khadîja. Suivant les versions les plus connues, le Prophète, paix sur lui, avait à ce moment-là 25 ans et Khadîja 40 ans. Il lui offrit une dote d’une valeur de 20 chameaux. Il est utile de remarquer que le Prophète, paix sur lui, ne s’est pas marié avec une autre femme de son vivant.

Le Prophète, paix sur lui, eut tous ses enfants avec Khadîja à l’exception d’Ibrâhîm dont la mère était Maria la Copte. Ces enfants étaient au nombre de six, quatre filles et deux garçons :

1.   Zaynab

2.   Ruqayya

3.   Umm Kulthûm

4.   Fâtima

5.   Al-Qâssim

6.   ‘Abdullâh surnommé également le Pur (At-Tâhir).

Notons par ailleurs que le Prophète, paix sur lui, porte depuis la kunya de son fils aîné Al-Qâssim. La kunya est un nom honorifique dans la société arabe. Par respect aux personnes, ils ne les désignaient pas par leur nom propre, mais par l’expression ‘‘père ou mère d’untel’’. La kunya du Prophète, paix sur lui, était donc Abû Al-Qâssim. Il est à noter que ses deux fils moururent en bas âge, avant même l’évènement de la révélation divine.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

FAIRE DES RÊVES ÉROTIQUES ANNULE-T-IL LE JEÛNE ?

Celui qui fait un rêve érotique, alors qu'il est en état de jeûne, ne récolte aucun péché et ...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com