The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

L’IMAM ABÛ DÂWÛD : SA VIE SON OEUVRE Spécial

Évaluer cet élément
(2 Votes)


Sulaymân b. Al-Ash'ath As-Sajistânî, Abû Dâwûd

[(202/ 275 h.) – ( 817 /889 apr. J.-C.)]

Abû Dâwûd naquit dans la région de Sajistân (Séistan), une province du Sud-est iranien. Depuis sa tendre enfance, il était attiré par la science du hadith. Après avoir mémorisé le Coran, il se consacra à l'étude de la tradition prophétique. Comme ce fut la coutume à son époque, il parcourra le monde musulman à la recherche du savoir auprès des grands maîtres de cette discipline.

Abû Dâwûd étudia, entre autres, chez Ahmad, Ibn Ma'în, Ibn Al-Madînî, et Al-Bukhârî. Il se rendit en Irak, dans le Hedjaz, en Égypte, dans la Grande Syrie et en Iran. Al-Bukhârî exerça sur lui une grande influence, notamment sur la manière de collecter et de qualifier les traditions recueillies.

Ses disciples sont très nombreux, les plus marquants sont : At-Tirmidhî, An-Nassâ'î et Abû 'Awâna. Vers la fin de sa vie, Abû Dâwûd s'installa à Bassora où il tint un cercle d’enseignement de la tradition prophétique. Par ailleurs, il eut un fils, 'Abdullâh, qui avait l'habitude de l'accompagner durant ses périples.

Abû Dâwûd est considéré par ses pairs comme l'un des plus grands savants du hadith. Sulaymân b. Harb dit à son sujet : « Dieu rendit malléable la science du hadith à Abû Dâwûd comme il rendit malléable le fer pour le prophète Dâwûd, paix sur lui ».

On dit également d’Abû Dâwûd qu'il fut créé dans cette vie pour le hadith et dans l'au-delà pour le Paradis. Il mémorisait 100 000 traditions sans s'appuyer sur ses manuscrits. Il était surnommé le cavalier de la science du hadith.

Les savants le considèrent également comme un grand juriste de l'école hanbalite. Il était également connu pour son ascétisme et son abandon des plaisirs de ce bas monde. Abû Dâwûd était souvent comparé à l'imam Ahmad pour sa rigueur et son austérité.

Un jour, le grand maître spirituel 'Abdullâh b. Sahl At-Tasturî lui rendit visite. Il lui dit : « J'ai une faveur à te demander et j'aimerai que tu me dises oui avant que je t'en fasse l'annonce. Rassure-toi, cette faveur est largement à ta portée ». Alors, Abû Dâwûd accepta. Il poursuit : « j'aimerai que tu sortes ta langue avec laquelle tu enseignes la parole du Prophète, paix sur lui, pour que je puisse l'embrasser ».

Son déménagement à Bassora fut une requête de l'héritier du trône abbasside. Il exigea de lui trois choses : premièrement, élire pour résidence cette ville qui fut ravagée par une révolte d’esclaves africains. Deuxièmement, enseigner aux enfants du prince son recueil As-Sunan. Troisièmement, réserver une séance privée à ses enfants, car ils ne peuvent se mélanger à la plèbe. Abû Dâwûd accepta les deux premières et refusa la dernière et répondit : « Devant la science, tout le monde est égal, il n'y a ni noblesse ni petitesse ». Le prince, rouge de honte, accepta.

Son ouvrage As-Sunan est l'une des 6 principales sources du hadith. Il se classe généralement en troisième position après les recueils d’Al-Bukhârî et de Muslim. Il décéda à Bassora en Irak à l'âge de 73 ans.

Ses autres ouvrages sont :

- Al-Marâssîl (ouvrage de traditions qui présente des chaînes de transmission tronquées)
- Ar-Rissâla (Épître dans laquelle il expose sa méthodologie)
- Az-Zuhd (L'Ascétisme)
- As-Su'âlât (Questions-réponses relatives à la critique des transmetteurs)

 

Références :

- As-Siyar de Dhahabî, t. 13, p. 203.

- At-Tahdhîb d'Ibn Hadjar, t. 4, p. 169.

- Al-Bidâya d'Ibn Kathîr, t. 11, 54.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com