The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LA MODE EN ANDALOUSIE MUSULMANE

Évaluer cet élément
(1 Vote)

D'après Al-Maqarrî, l'un des plus illustres historiens de la péninsule ibérique sous domination musulmane, les Andalous portaient généralement de longs manteaux teintés et tressés de laine durant l'hiver.

Pendant la période estivale, ils portaient des vêtements légers faits de lin, de soie ou de coton. Les couleurs les plus prisées étaient le rouge et le vert. Le jaune, quant à lui, était réservé à la communauté juive. D'ailleurs, le choix des couleurs était assez limité. Elles étaient fabriquées à partir d'extraits de plantes ou d'écorces qu'on trouve généralement sur les côtes méditerranéennes. 

Durant les périodes de deuil, la couleur que portaient les gens pour exprimer le sentiment de la tristesse était le blanc. Ils ont gardé cette tradition de la période umayyade, la couleur blanche leur faisait penser aux cheveux blancs qui sont la marque d'un âge relativement avancé. Cette tradition fut remaniée sous la dynastie des Nasrides. Ces derniers portaient le blanc durant les fêtes et le noir pendant les deuils.

Les femmes andalouses étaient connues pour leur raffinement et leurs tenues gracieuses. Elles étaient plutôt de taille moyenne, elles portaient de longues robes brodées, leurs longs cheveux raides dépassaient de leur voile. Ces dames se paraient de bijoux épurés et très variés qui mettaient en valeur leur délicatesse. Elles marchaient avec élégance et légèreté. Les plus aisées d'entre elles suivaient des cours de savoir-vivre et étaient éduquées à l'art de l'éloquence. Les hommes, quant à eux, portaient des vêtements en fonction du corps de métier auquel ils appartenaient.

Ainsi, les savants portaient une tenue spécifique, il en est de même des fonctionnaires de l'État, des soldats, des artisans ou des commerçants. Ces derniers étaient reconnus par leur tablier devant leur boutique. Durant la Prière du vendredi, ils mettaient des djellabas si colorées qu'on se croirait dans une prairie fleurie. À la différence des Orientaux, les hommes ne se couvraient pas la tête à l'exception des magistrats et des érudits.

Les Andalous se distinguaient par leur fine connaissance des parfums. Ils les fabriquaient d'essence de roses, de fleurs d'oranger, de citronnier, et de toutes sortes de fleurs locales. D'autres parfums étaient importés d'orient comme le musc, l'ambre, le camphre, le safran et l'encens de l'aquilaria.

Pour les yeux, on utilisait du khôl alors que les mains étaient teintées de henné. Les femmes comme les hommes avaient l'habitude de teindre leurs cheveux. Les Andalous se brossaient les dents avec du savon et du sel. Ils portaient des chaussures faites de cuir avec des pointes crochues ou carrées. À l'intérieur de la maison, ils avaient l'habitude de porter des sandales ou des sabots.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com