The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

VITE, UNE ROQYA, LE DÉMON ME POURCHASSE ! Spécial

Évaluer cet élément
(13 Votes)

 

Les symptômes sont souvent les mêmes : «Je n'y arrive plus ! Je sens que mon couple va mal, je n'arrive pas à avoir d'enfant, mon mari ou ma femme veut divorcer, je dors mal la nuit, je sens une présence dans la maison, je n'arrive pas à prier à l'heure, il n'y a que des problèmes dans ma vie, je suis au bord de la dépression, je sens que les gens sont jaloux de ma réussite, etc. ». 

Voilà très succinctement le type de propos formulés par certains musulmans en détresse psychologique. Ces raisons poussent ces derniers à rechercher l'exorciseur, un "vrai" spécialiste de la roqya qui dissipera leurs démons ou autres mauvais sorts qui gâchent leur vie.

Nous constatons qu'il y a un effet de mode au sein de la communauté musulmane qui se rapproche de X-files. Cette célèbre série télévisée des années 90 où tout avait un rapport avec le surnaturel.

Plus sérieusement, ce phénomène de société trahit un grave problème existentiel. Dès qu'une complication survient, c'est soit à cause des autres soit c'est l'œuvre de forces maléfiques. Que ce soit clair, nous ne remettons absolument pas en cause l'existence de la sorcellerie, des djinns (démons) et du mauvais œil. Mais de là à ramener tous ses problèmes au surnaturel, c'est un pas que nous nous gardons de franchir.

En discutant avec plusieurs imams, la plupart nous disent que les gens ont plus besoin de parler, de se confier que d'une roqya.

Ami Hassen, célèbre imam d'Aubervilliers (Seine Saint-Denis), spécialiste de la roqya, nous précise que « combien même certains sont atteints de problèmes liés à la magie, ou au mauvais sort, ils ont une mauvaise approche de la chose en pensant que la roqya est tel un médicament qui ferait effet sur la douleur suite à une migraine ».

Effectivement, un aspect plus qu'important de la roqya, c'est de s'en remettre et de se rapprocher d'Allah avant tout. Mais dans les discussions que l'on entend ici et là c'est surtout une bonne dose de confiance envers le râqi (l'exorciseur) qui est de mise.

À la sortie de la mosquée de Vitry, nous avons parlé avec Mounia de ce sujet. Elle nous confie : « J'en connais un qui fait du bon boulot, son cabinet est toujours plein, il a guéri pas mal de personnes, il n'est pas cher en plus, lui c'est un bon guérisseur ! ».

Avant de penser à visiter ce type de personnes, avons-nous fait une introspection sur nous-mêmes et sur notre mode de vie ? Nous écoutons de la musique qui ne fait que d'appeler à la débauche. Nous sommes scotchés devant l'écran (internet / télé) qui nous gave d'inepties en tout genre. Nous avons un mode de vie consumériste, hédoniste, très matérialiste ou le religieux n'a que très peu de place.

Nous gavons notre esprit d'anecdotes sur les people et de séries violentes et érotiques. Nous saturons notre corps par toutes sortes de nourritures et substances illicites.

Et si nous comparions la roqya à une chimio ? Un malade atteint d'un cancer des poumons doit arrêter de fumer avant d'entamer ses soins, sinon ça ne servirait à rien. Et bien la sœur ou le frère qui demande à être exorcisé espère une guérison alors qu'il continue de mener une vie loin de son Créateur et entouré du Mal et de ses démons. De quelle manière la roqya peut-elle agir sur eux ?

Enfin, mettre sa confiance dans les créatures ou les causes en oubliant le Créateur et le Maître des causes est un facteur réel d'échec et de mal-être dans nos vies quotidiennes et une source de malheur qui nous mène à la perdition.

Nous lisons dans le Coran : « Quiconque craint Dieu, il lui donnera une issue favorable et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Quiconque place sa confiance en Dieu, alors Il lui suffit » (Le Divorce, 2-3).

 Dans notre prochain article, nous verrons les causes du mal être. S'il est lié à de la magie, à un sort, à un démon ou s'il est lié tout simplement à un problème psychologique. Nous verrons aussi si les démons attaquent certains frères et sœurs, et comment s'en prémunir.

A.Z

1 Commentaire

  • Aida

    Salam 'alaykoum,

    BarakAllaho fikoum pour l'article, sans parler du fait que se faire la roqia soi même est mieux que de la demander :

    D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète salla'Allahu alayhi salam a dit: On fit défiler devant moi les diverses communautés (religieuses). Je vis alors un prophète passer, étant accompagné d'une petite troupe de fidèles (presque une dizaine), un autre qui passait tout en n'ayant à sa compagnie qu'un ou deux hommes, et un troisième qui passait tout seul. Ensuite, je vis une multitude de gens et je crus qu'il s'agissait de ma Communauté; mais on me dit que c'était Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui) et son peuple. On me demanda ensuite de regarder une masse nombreuse qui barrait l'horizon. - "Regarde aussi de l'autre horizon", ajouta-t-on. J'y vis également une autre masse nombreuse, c'est alors qu'on me dit: "Voici ta Communauté et il y aura en outre soixante-dix mille qui entreront au Paradis sans qu'on leur demande aucun compte et sans qu'ils subissent de châtiment". Ceci dit, le Prophète se leva et rentra chez lui. Les assistants, eux, se mirent à discuter au sujet de ceux qui entreront au Paradis sans qu'on leur demande de compte et sans qu'ils subissent de châtiment. Quelques-uns dirent alors: "Peut-être s'agit-il des Compagnons du Prophète salla'Allahu alayhi wa sallam". D'autres dirent: "Ce sont plutôt ceux qui naissent musulmans et qui n'ont jamais associé de divinité à Allah, etc.". Comme le Prophète revint et apprit le sujet de leur discussion, il dit: "Il s'agit de ceux qui ne s'exorcisent pas et ne pratiquent pas l'exorcisme, de ceux qui ne sont pas superstitieux et de ceux qui mettent toute leur confiance en leur Seigneur". `Ukâcha ibn Mihsan se leva alors et dit: "O Envoyé d'Allah! Invoque Allah pour que je sois l'un d'eux". - "Tu le seras", répondit le Prophète. Un autre musulman se leva ensuite et demanda la même chose au Prophète, celui-ci lui répondit: "Tu as été devancé par `Ukâcha". Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 323

    D'après `Anas, le Prophète a dit : « Soixante-dix mille personnes entreront au Paradis sans avoir de comptes à rendre. Il s'agit de ceux qui ne se cautérisent pas, qui ne se font pas exorciser, qui rejettent les superstitions et qui placent leur confiance en Allah. » [Hadith authentique rapporté dans le Sahîh d'Al-Bazâr et rapporté également dans Sahîh Al-Jâmi`, n° 3604]


    Explication de ces deux hadiths :

    « [...] ceux qui ne s'exorcisent pas et ne pratiquent pas l'exorcisme », veut dire qu'ils ne demandent pas à autrui de leur faire roqya mais qu'il la font eux-mêmes comme l'a expliqué Shaykh Al-Othaymine dans le lien suivant (écoutez le fichier audio à partir de 22mn00s) :



    http://www.binothaimeen.com/sound/rpm/a0051/019.html


    Ceux qui ne demandent pas à être exorcisés : (dans le même sens que l'explication précédente) L'exorcisme [roqya] n'est pas une pratique interdite ou mauvaise. Le sens du hadîth ne veut pas dire que ces gens-là ne doivent pas pratiquer l'exorcisme (ils peuvent le faire car le Prophète exorcisait des gens); mais par contre, qu'ils ne demandent à personne de les exorciser. Ainsi, ils ne comptent que sur Allah et ont la ferme conviction que personne d'autre n'est capable de décider de leur sort à part Lui. C'est pour cette raison que la version rapportée par l'Imâm Muslîm « [...] n'exorcisent pas et ne se font pas exorciser » est jugée fausse par certains savants. Aussi, le fait que quelqu'un se fasse exorciser ne le sort pas de ce groupe de gens s'il n'a pas demandé à ce qu'on le lui fasse. Ces gens-là ne comptent que sur Dieu; alors ils ne sont pas superstitieux et sont toujours confiants que tout ce qui leur arrive est par la volonté de Dieu.



    http://www.darwa.com/forum/showthread.php?t=5478

    Saida Lien vers le commentaire
RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

Toute interrogation évoquée dans le Coran et sollicitée par les compagnons auprès du Prophète (PSL) est formulée suivant...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

QUEL EST LE STATUT JURIDIQUE DES MOYENS DE CONTRACEPTION ?

  D’après Djâbir b. ‘Abdillâh, les compagnons du Prophète (PSL) pratiquaient le retrait...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com