The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

EN QUOI LE PROJET POLITICO-ÉCONOMIQUE DU MARXISME EST UNE ARNAQUE ?

Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

Dans la présente étude, nous allons tenter de présenter les deux modèles économiques les plus en vogue à notre temps et de les comparer au système que présente l’Islam. Nous verrons les spécificités de chacun d’entre eux et le modèle social dont ils font la promotion.

Tout d’abord, nous commencerons par définir quelques concepts essentiels. Il est utile de rappeler que l’économie est une science sociale, c’est-à-dire inexact, de ce fait ses postulats et ses conclusions sont toujours discutables. Nous devons également faire une différence entre les sciences économiques et les théories économiques.

Les sciences économiques sont un ensemble de connaissances et de méthodes qui ont pour finalité de déterminer comment les richesses se créent et comment elles se distribuent. Les sciences économiques tentent d’expliquer le phénomène de création et d’échange de richesses entre les êtres humains en établissant des lois extraites de la vie réelle.

Les théories économiques sont un ensemble de postulats et de conclusions sur la manière dont sont créées et distribuées les richesses. Les théories économiques sont des modèles qui ont pour objectif l’application pratique. En d’autres termes, c’est une idéologie économique, une façon de penser ce sujet, comme c’est le cas dans le marxisme, le libéralisme ou l‘économie islamique. Évidemment, chaque théorie revendique sa supériorité et sa primauté sur les autres modèles. Commençons donc par analyser le marxisme.

Le marxisme

Le marxisme est une idéologie qui base toute son interprétation du monde et de l’univers sur le matérialisme historique. Le matérialisme historique consiste à comprendre le monde sous l’angle des phénomènes observables.

Autrement dit, cette idéologie exclut toute intervention de Dieu dans la vie des hommes puisque selon ses principes de base Dieu n’existe pas. Le monde est le fruit du hasard et il faut par conséquent composer avec ce postulat.

D’après cette théorie, Dieu est une invention des nantis pour dominer les plus faibles. La religion est donc utilisée comme un instrument de domination. D’où la célèbre expression de Marx : la religion est l’opium du peuple.

Le matérialisme historique est, d’après cette idéologie, la seule façon permettant d’expliquer l’existence dans toutes ses manifestations et ses dimensions. La situation économique est restreinte dans cette vision aux forces productives et aux moyens de production. Ce sont ces facteurs-là qui fabriquent l’histoire des hommes et organisent leurs relations. De ce fait, ce sont les moyens de production qui déterminent l’orientation politique et religieuse de la société.

Pour des raisons de simplification, nous ne rentrons pas dans le détail de la philosophie dialectique qui a permis d’arriver à ces conclusions. Toutefois, il est important de rappeler que Marx a essayé de bâtir sa philosophie sur le système de Hegel en tentant de le dépasser.

Cette philosophie part d’une situation de départ (thèse) ensuite elle construit un argumentaire contraire à celle-ci (antithèse) enfin elle parvient à une conclusion qui dépasse les deux thèses précédentes (synthèse).

Prenons l’exemple de la relation entre les idées et la société, est-ce que c’est la société qui change les idées ou au contraire ce sont les idées qui changent la société ? Marx répond que ce n’est ni l’un ni l’autre, ce sont les moyens de production.

Nous n’aborderons pas cette polémique stérile du genre qui de la poule ou de l’œuf est à l’origine de l’autre. Nous nous focaliserons sur l’application de la théorie marxiste sur le terrain et voir si elle se vérifie systématiquement. Le meilleur moyen de tester sa validité est de la confronter à la réalité.

Nous allons analyser la théorie marxiste en lui appliquant ses propres postulats. Nous répondrons d’abord à cette question : est-ce que ce sont les moyens de production qui ont donné naissance au marxisme ? Nous verrons par la suite l’application de cette théorie dans les États dits communistes pour juger sa pertinence scientifique.

Comme nous l’avons relevé, le marxisme fonde sa théorie sur l’analyse de l’histoire. Toute son analyse repose sur ce qu’elle sait de la société humaine. De plus, elle n’a pas étudié toute l’histoire, mais seulement celle de l’occident chrétien. D’ailleurs, elle s’est limitée à l’histoire de l’Angleterre du XIX siècle.

Ce laps de temps de l’Histoire des Hommes était largement suffisant pour les pères fondateurs de cette théorie (Marx et Engels) pour interpréter toute l’histoire humaine sous l’angle de la lutte des classes.

Puis, le marxisme fait de l’application pratique de toute théorie le fondement de sa validité. Qu’en est-il du marxisme dans les pays où il fut appliqué ? Comment est apparu le communisme ? Est-ce que la révolution communiste s’est manifestée dans les pays qui avaient atteint le paroxysme du capitalisme industriel ?

Tout d’abord, il faut noter que l’application de la politique communiste dans des pays comme la Pologne, la Tchécoslovaquie ou la Hongrie ne fut pas le fruit d’une révolution provenant de la lutte des classes.

Cette politique fut imposée par l’armée rouge, c’est-à-dire par la force. Quant à l’Allemagne, elle fut séparée en deux Etats, un bloc communiste et un autre capitaliste. Est-ce que c’est la lutte des classes et les moyens de production qui ont conduit à cette séparation ou la force des armes et les enjeux politiques ?

Quant aux pays où fut appliquée la politique communiste de manière totalitaire par la voie des révolutions internes, elles ne se sont pas réalisées suivant l’interprétation de Marx de l’Histoire, à savoir le matérialisme historique.

En Russie par exemple, où le communisme s’est imposé par les révolutions internes, ce régime politique n’est pas venu au pouvoir par le développement des moyens de production. La situation économique de la Russie au moment des révolutions bolchéviques n’avait pas encore atteint le degré escompté pour parvenir au communisme qui promettait d’offrir aux hommes le paradis sur terre.

Sur le plan industriel, la Russie avait pris un retard non négligeable sur les pays occidentaux notamment la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France. Dans ces pays, les moyens de production étaient parvenus à un degré sophistiqué. Si les prévisions de Marx étaient justes, c’est dans ces États que la révolution communiste devait de manifester.

Au contraire, plus les pays s’industrialisaient plus ils tournaient le dos au projet communiste comme c’était le cas des États-Unis. Nous avons donc dans l’analyse de l’histoire récente un argument décisif contre l’idéologie marxiste.

En Russie, c’est exactement le contraire qui s’est déroulé. Ce n’était pas la révolution industrielle qui a amené la révolution communiste, mais bien la révolution communiste qui a entrepris la révolution industrielle. Puis, cette révolution industrielle non seulement elle n’a pas confirmé le régime communiste, mais elle a participé à sa chute.

Ainsi, le modèle marxiste ne s’est pas vérifié dans l’Histoire. C’est même son contraire qui s’est produit. La Russie a dû sortir complètement de ce régime pour garder et préserver son existence au sein des nations. En effet, après avoir lancé la machine industrielle, le communisme a fini par la détruire.

Puis, le succès du communisme en Russie est le fruit de l’affaiblissement des forces du Tsar par des guerres répétées qui ont alourdi les dettes de l’État. Cet état de fait l’a empêché de faire face à ses ennemis. L’opposition bolchévique a saisi l’occasion pour renverser le régime aristocratique et imposer au peuple russe le parti communiste.

Il faut noter également que c’est le gouvernement communiste qui a créé les fondements de son existence. En effet, grâce à ses pouvoirs illimités et à son exercice de la terreur, le communisme s’est imposé comme la seule alternative politique possible dans l’ancien bloc soviétique. Le régime a également mis en place et manipulé le parti ouvrier qu’il était censé représenté. Malgré toutes ces supercheries, le système a fini par se briser.

La même remarque peut être faite pour la Chine. La révolution industrielle ne s’est manifestée qu’après l’établissement du régime communiste par Mao. La croissance de l’économie chinoise ne s’est faite qu’au détriment de la trahison de l’idéologie communiste.

C’est en s’ouvrant au marché extérieur que la Chine a connu une progression fulgurante. C’est par l’application de l’idéologie capitaliste, qu’elle est supposée combattre, que son développement s’est accéléré.

En Chine, ce ne sont certainement pas les moyens de production traditionnels qui ont porté au pouvoir le régime communiste. La Chine avant cette révolution était un pays agricole et très peu industrialisé. De plus, son agriculture était traditionnelle.

Les contradictions du capitalisme n’ont joué aucun rôle dans l’arrivée au pouvoir du communisme. En effet, la chine était un État féodal. En réalité, ce fut l’oppression ressentie par le peuple et l’ouverture sur le monde qui ont conduit à la révolution communiste.

Aussi, il y a des États, comme l’Inde ou le Brésil, qui ont connu la même situation économique que la Russie avant l’avènement du communisme, comment se fait-il que cette idéologie ne s’y pas manifesté ? Les réponses et les solutions proposées par Marx ne sont jamais vérifiées sur le terrain, c’est même le contraire qui s’est produit.

Si la dialectique matérialiste se base sur l’application pratique pour prouver le bienfondé de ses théories alors le matérialisme historique est vraiment dépourvu de tout soutien sur ce plan.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

FAIRE DES RÊVES ÉROTIQUES ANNULE-T-IL LE JEÛNE ?

Celui qui fait un rêve érotique, alors qu'il est en état de jeûne, ne récolte aucun péché et ...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com