The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LES PRINCIPES DE L'ÉCOLE MARXISTE

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Comme l'avons déjà relevé, les sciences économiques tentent d'étudier de manière objective les modalités par lesquelles une société produit et distribue ses richesses. Quant à la doctrine économique, elle consiste à interpréter les études menées dans les sciences économiques selon un point de vue précis. Le fonctionnement de la société est compris d'après le prisme de cette doctrine. Chaque doctrine se présente comme étant la méthode la plus aboutie conduisant au bonheur de tous.

Nous avons également vu comment l'école marxiste explique la production et la distribution des richesses. En examinant cette théorie sur le plan pratique, nous avons constaté qu'elle s'invalidait par ses propres principes. Le matérialisme historique par lequel le marxisme interprète l'histoire humaine manque non seulement de preuve solide, mais la réalité historique démontre exactement l'inverse de ses explications.

Selon la théorie marxiste, il existe deux étapes successives pour que l'humanité vive dans un vrai paradis sur terre. La première étape se présente sous la forme du socialisme et la seconde, sous la forme du communisme. D'après la doctrine du matérialisme historique, le communisme est le modèle social le plus parfait qui soit.

Le socialisme est quant à lui une étape intermédiaire. Cette première étape intervient pour écraser le système capitaliste. De toute évidence, pour le marxiste ce système est voué à l'échec. De même, l'étape socialiste est nécessaire pour arriver à la société communiste.

 

Les caractéristiques du modèle socialiste dans le marxisme

§  Abrogation des classes sociales

§  La prise du pouvoir par le prolétariat de manière autoritaire.

§  L’installation de la dictature prolétaire.

§  Nationalisation des sources de richesse et des moyens de production.

§  Distribuer les richesses suivant la règle : de chacun selon ses capacités et à chacun selon ses besoins.

 

Le communisme

D’après ses partisans, il s’agit de l’état le plus avancé de l’évolution de la société humaine. Autrement dit, c’est le sommet de la pyramide de l’histoire de l’humanité. Des changements radicaux et profonds doivent intervenir pour y parvenir.  

D’abord, il faut détruire la structure de l’État et celle du gouvernement qui en découle. Les sociétés doivent être libérées de cet ogre oppresseur.

Ensuite, il faut non seulement nationaliser les moyens de production, mais interdire la propriété privée. Les gens ne doivent rien posséder tout doit être mis en commun et donner à chacun selon ses besoins en prenant à chacun selon ses capacités.

Marx se défend de s’appuyer sur des principes éthiques pour mettre en place ce système, comme c’était le cas de ceux qui partageaient ses idées, ils les considéraient comme utopistes. Pour Marx, les valeurs et les principes éthiques sont le produit de l’environnement, ils n’ont aucune réalité en soi. Il ne voulait guère construire une société basée sur les règles de la morale.

Voyons de plus près ces principes :

 

Abolir les classes sociales

Le premier fondement du communisme est l’abolition des classes sociales. Il faut mettre fin aux luttes interminables qui ont ensanglanté l’histoire de l’humanité.  Ces luttes sont le fruit des contradictions qui existent entre les propriétaires et le reste de la population. Quand on arrive à une seule classe, on élimine immédiatement cette source de conflit. On obtient par conséquent la paix pour toujours.

Cependant, l’application pratique de ce principe dans les pays qui ont adopté le communisme comme principe de vie n’a pas enregistré cette modification. Une autre organisation a pris la place de la casse des propriétaires, il s’agit de l’appareil du parti unique. Ce parti s’est adjugé des prérogatives bien plus étendues et beaucoup plus puissantes qu’une grande partie des organisations étatiques de l’histoire humaine.  

Les hommes du parti unique ont acquis une autorité absolue sur toutes les propriétés et les moyens de production du pays. Leur statut politique leur a donné également la possibilité d’être les seuls à profiter pleinement de ces richesses. Ils les géraient en fonction de leurs intérêts personnels. Il y avait aussi une différence béante entre le salaire des hommes de l’État communiste et ceux des ouvriers qu’ils étaient censés défendre.

Une lutte d’un autre type a vu le jour à la suite de la mise en place de cette organisation terrifiante. La violence qu’elle a exercée dépasse par son intensité celle que cette idéologie a préalablement dénoncée. Le nettoyage a commencé ai sein de l’élite dirigeante. Dès qu’un opposant affiche son désaccord, il était aussitôt éliminé. Le Livre noir du communisme recense une grande partie de ces exactions. 

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

FAIRE DES RÊVES ÉROTIQUES ANNULE-T-IL LE JEÛNE ?

Celui qui fait un rêve érotique, alors qu'il est en état de jeûne, ne récolte aucun péché et ...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com