The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LA RÉFLEXION AVANT L’ACTION Spécial

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Pour entretenir et développer sa capacité de réflexion, il convient de respecter certaines modalités au niveau du comportement. Tout d’abord, il faut avoir confiance en soi. La personne craintive ou qui fait preuve de timidité excessive vit toujours dans l’ombre des autres. Il faut s’encourager et surtout se convaincre qu’on est capable de réussir.

D’après Mudjâhid, l’élève d’Ibn ‘Abbâs, deux sortes d’individus ne pourront jamais rien apprendre : le timide et l’arrogant (Al-Bukhârî).

Il est important d’être flexible pour pouvoir évoluer et développer ses compétences. La personne qui se contente de ses acquis va très rapidement être rétrogradée par les autres. Il faut toujours garder à l’esprit que celui qui n’avance pas recule.

La flexibilité permet d’avoir une ouverture sur le monde et bénéficier ainsi de la compétence des autres. Aimer les changements et les nouvelles perspectives est également un atout de premier plan qui aide à bien réfléchir et à prendre les bonnes décisions.

Par ailleurs, il ne faut surtout pas avoir honte de dire : « je ne sais pas » au cas échéant. Nous sommes tous venus au monde ignorants : « Dieu vous a fait sortir du ventre de votre mère dénué de tout savoir » (Les Abeilles, 78).

Il est essentiel de prêter l’oreille et d’écouter les autres. Il convient de ne pas se priver de la concertation avec son entourage et des bons conseils prodigués par les personnes expérimentées.

La personne intelligente est celle qui peut changer d’avis quand elle s’aperçoit qu’il y en a un autre plus pertinent. Le Prophète, paix sur lui, n’a pas hésité à modifier sa stratégie quand Al-Hubâb b. Al-Mundhir lui a suggéré un autre emplacement pour les soldats lors de la bataille de Badr. De même, il convient de bien prendre son temps pour tirer les bonnes conclusions.

Un bon orateur veille toujours à ce que son propos soit clair et surtout compris. À quoi bon tenir des discours enflammés durant des heures si au final l’auditoire n’a rien retenu ? Pour s’assurer que ses compagnons avaient bien saisi ses propos, le Prophète paix sur lui, n’avait aucune gêne à répéter plusieurs fois en cas de besoin. Pour être convaincant, il faut croire en ses idées et les défendre avec ferveur.

Se concentrer sur ses émotions aide à bien réfléchir. Il faut éviter de se disperser et de courir derrière plusieurs lièvres à la fois, car on n’en attrapera aucun. Il est primordial de se débarrasser des illusions et des informations non vérifiées : « Vous qui croyez quand un vicieux vous livre une information, tirez-la au clair » (Les Appartements, 6).

Habituellement, les gens ne regardent les problèmes qui les préoccupent que sous un angle. Il est essentiel d’élargir sa vision et d’avoir un aperçu panoramique. Le Prophète, paix sur lui, recevait directement la révélation, il était en contact direct avec l’absolue vérité et en contrepartie Dieu lui ordonna de consulter ses compagnons dans les affaires qui intéressent la communauté.

Pour tirer pleinement profit de ses moments de réflexion, il est utile de bien organiser ses idées. Une personne qui a des pensées éparpillées va rapidement s’épuiser. Le fait de disposer de manière ordonnée ses pensées permet d’accéder à la solution en empruntant le chemin le plus court et en fournissant le moindre effort.

Le Prophète, paix sur lui, quand il décida de conquérir la Mecque, il voulait que cette opération se fasse avec le moins de dommages possible. En même temps, il était conscient que les polythéistes n’allaient pas lui livrer la Mecque sans combattre.

Après un moment d’intense réflexion, il décida de les surprendre avec une armée contre laquelle il aurait été vain de résister. Quand les polythéistes virent qu’ils n’avaient d’autres choix que de livrer la citée sacrée sans combattre ou de mourir, ils choisirent naturellement de continuer à vivre.

La meilleure manière de résoudre un problème est de lui trouver plusieurs solutions. Ainsi, quand la première ne fonctionne pas, il y aura toujours une roue de secours. Pour ne pas tomber dans le piège des mauvaises solutions, il est capital de connaître les impasses sur un plan.

Il faut s’imaginer que le problème est une sorte de labyrinthe dont il faut s’échapper. D’abord, il faut écarter les voies sans issues. Ensuite, se concentrer sur celles qui n’impliquent pas de dangers inconsidérés.

Quand il était à la Mecque, le Prophète, paix sur lui, exigea de ses compagnons de patienter même s’ils se faisaient persécuter. C’était l’unique façon de préserver la communauté des croyants. Au cas où ils auraient livré bataille, les polythéistes les auraient exterminés. La personne intelligente est celle qui regarde loin et ne se limite pas à contempler le bout de son nez.

Pour bien cerner un problème, il est important de suivre ces quelques conseils :

  •        Ne pas confondre les causes et les conséquences
  •        Ne pas confondre vitesse et précipitation
  •        Faire la différence entre les vérités incontestables et les hypothèses
  •        Éviter de généraliser et rester précis dans son analyse
  •        S’abstenir de tirer des conclusions exagérées ou hâtives
  •        Ne pas s’enfermer dans un cadre étroit : soit noir, soit blanc
  •        Se concentrer avant tout sur les causes avant les symptômes
  •        Éviter de personnaliser les problèmes et de tout ramener à soi
  •        Ne pas se focaliser sur des détails superficiels
  •        Ne pas suivre la vague sans tirer au clair où elle se dirige
  •        Toujours essayer de trouver des solutions originales
  •        Ne pas nier l’existence d’une chose pour la simple raison de l’ignorer
  •        Être disposé à accepter la vérité même si elle provient d’un ennemi 

Nous développerons in shâ’a Allâh chacun de ces points dans un prochain article avec des exemples tirés de la vie du Prophète, paix sur lui, ou de ses compagnons.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com