The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LA SINCÉRITÉ COMME MOTEUR DE LA SPIRITUALITÉ Spécial

Évaluer cet élément
(4 Votes)

 

Le vocable coranique "al-ikhlâs" est généralement traduit en français par "sincérité". Au niveau linguistique, ce terme fait référence à ce qui est immaculé, pur. Il évoque ainsi la pureté du sujet qu’il aborde. D’ailleurs, la sourate 112 s’intitule al-Ikhlâs, elle vient ainsi mettre en évidence la pureté des Beaux Noms et des Attributs sublimes de Dieu.

Dans le lexique spirituel de l’Islam, al-Ikhlâs renvoie à la sincérité du croyant vis-à-vis de Dieu dans tout ce qu’il fait. Ce principe fondamental renvoie à la pureté du cœur, de la langue et des actes, et ce contre tout ce qui pourrait les corrompre dans leur relation avec Dieu. Le croyant sincère est celui qui prend Dieu à témoin dans tout ce qu’il fait. Sa conscience est en permanence avec son Créateur.

De ce fait, la sincérité ne peut être effective qu’en abandonnant l’ostentation. Le grand maître spirituel al-Fudhayl b. ‘Iyyâdh définit l’ostentation comme le fait d'accomplir une action dans le but d'être vu par autrui. Quant au fait de faire une chose pour les autres, c'est pire, car cela relève du polythéisme. La sincérité est en fin de compte l’effort qui consiste à se débarrasser de ces deux défauts.

La sincérité en Islam n’est pas un concept théorique. Il s’attache en premier lieu à la vie pratique. Le comportement de l’individu ne peut être considéré comme sincère que lorsqu’il est exclusivement tourné vers Dieu. Il y a des signes qui permettent de vérifier la mauvaise foi d’une personne à ce sujet, telles que : l’ostentation, la vantardise, la fanfaronnade, la frime, etc.

Aussi, la sincérité ne peut d’aucune sorte accepter des comportements obscurantistes comme la trahison, la ruse, la fourberie, l’hypocrisie ou le mensonge. En revanche, la sincérité se rapproche en ce sens de la véracité et de la franchise, elle rejoint également des principes éthiques comme la clarté et la loyauté.

Ce qui permet de vérifier si la sincérité de l’individu est véridique, c’est l’intention. Il n’y a que celle-ci qui peut dire si un acte est sincère ou pas. De plus, il n’y a que Dieu qui la connaît véritablement. C’est pourquoi l’intention joue un rôle clé dans notre religion. Elle est l'alpha et l'oméga de toutes les actions.

Al-Ghazâlî note dans son Ihyâ’ ‘ulûm al-dîn (t. I, p. 368) qu’il est très difficile de parvenir à une sincérité complète. L’individu pollue toujours ses actions par ses pulsions instinctives, par ses passions ou par le désir d’être vu. Il parachève son propos en affirmant : « celui qui se montre sincère envers son Seigneur ne serait-ce qu’un instant de sa vie, il connaîtra le salut ». La sincérité est de ce fait un joyau rare. Il est difficile de l’acquérir et surtout de la garder.

De son côté, Ibn Taymiyya dit dans ses Fatâwâ (t. X, p. 49) que Dieu n’accepte que les actions qui sont faites sincèrement pour lui. D’ailleurs, c’est le message central de toutes les révélations envoyées aux humains. La sincérité dans l’action est la synthèse de la prédication du Prophète, paix sur lui.  

La sincérité concerne donc l’ensemble de l’action de l’individu. Elle s’attache à ses dires, à ses actes et à ce que ressent son cœur. Il y a, néanmoins, des conditions objectives qui permettent à chaque individu de jauger son degré de sincérité. Nous ne nous focaliserons que sur les principales :

1. Le principe de continuité : étant donné que la vie de l’être humain est un fil continu, il est du devoir de tout croyant de préserver sa sincérité à tout moment et en tout lieu. La sincérité doit être un effort constant qui prend ses racines dans le passé, qui se manifeste dans le présent et qui se développe dans le futur.  

2. Le principe de l’intégralité : le croyant doit soumettre sa vie dans sa totalité à la volonté de Dieu. Il doit toujours garder à l’esprit le verset : « Ma Prière, mes sacrifices, ma vie et ma mort sont à Dieu, Seigneur de l’univers, qui n’a point d’associé. C’est cela qu’Il m’a ordonné et je suis le premier des soumis » [Les Bestiaux, 162].

{قُلْ إِنَّ صَلَاتِي وَنُسُكِي وَمَحْيَايَ وَمَمَاتِي لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ} [الأنعام: 162]

 3. Le principe de la science : la sincérité exige du croyant à ce qu’il prenne conscience de son rôle dans cette vie. Cette prise de conscience ne peut se faire sans savoir. L’ignorance est un farouche adversaire de la sincérité. Il n’est pas concevable d’être sincère envers Dieu sans savoir comment se rapprocher de Lui : « Dis ceci est ma voie, j’appelle à Dieu avec clairvoyance » [Joseph, 108].

{ قُلْ هَذِهِ سَبِيلِي أَدْعُو إِلَى اللَّهِ عَلَى بَصِيرَةٍ} [يوسف: 108]

4. Le principe de la progression : la sincérité est un effort sur soi qui permet de parvenir à l’excellence. Or, on ne peut atteindre l’excellence que par l’entraînement. Avant de pouvoir marcher, l'enfant passe par des étapes successives avant d’atteindre cet objectif. Ainsi, chaque expérience de la vie doit être un tremplin pour progresser dans sa sincérité.

5. Le principe de la loyauté : la sincérité se vérifie par l’attachement et le dévouement de l’individu pour les devoirs que Dieu lui a prescrit. Le croyant ne peut s’estimer sincère que lorsqu’il se trouve toujours là où Dieu veut, tout en évitant là où Dieu ne veut pas qu’il soit.

Le croyant sincère est en réalité celui qui a réuni toutes les conditions précitées dans sa vie. Cela nécessite de la patience, de la persévérance et de la droiture. Le croyant sincère ne montre jamais d’autosuffisance dans sa pratique, il craint toujours que Dieu rejette ses œuvres à cause d’un manquement à ses devoirs.

1 Commentaire

  • Terbeche

    Article très intéressant préfigurant le travail que nous avons à réaliser sur nous même.

    Cet article démontre par la même, l'incohérence qui règne dans notre société.

    Il est vraiment de notre devoir de mettre en application les principes sus-cités afin de permettre à nos frères et soeurs en Islam mais aussi en humanité de découvrir les merveilles de la révélation du sceau des prophètes (paix et bénédiction soient sur lui).

    MT.

    M.T Lien vers le commentaire
RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

Toute interrogation évoquée dans le Coran et sollicitée par les compagnons auprès du Prophète (PSL) est formulée suivant...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

QUEL EST LE STATUT JURIDIQUE DES MOYENS DE CONTRACEPTION ?

  D’après Djâbir b. ‘Abdillâh, les compagnons du Prophète (PSL) pratiquaient le retrait...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com