The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE L’INTENTION EN ISLAM (PARTIE 1)

Évaluer cet élément
(4 Votes)

 

Définition 

L’intention est un mouvement conscient de l’esprit par lequel l’individu tente d’atteindre un but bien déterminé. C’est donc une volonté qui a pour objectif de réaliser un projet de précis. En Islam, l’intention est une condition indispensable pour valider les œuvres et engager la responsabilité de la personne concernée. 

Le commandeur des croyants, Abû Hafç, ‘Umar b. Al-Khattâb, que Dieu l’agrée, affirme avoir entendu le Messager de Dieu, paix et salutations de Dieu sur lui, dire : « Les actes ne valent que par leurs intentions, et chaque individu sera rétribué en fonction de son intention» (Al-Bukhârî, n° 1). De fait, l’intention siège dans le cœur. 

À ce propos, Sufyân Ath-Thawrî relève que les compagnons apprenaient comment formuler l’intention au même titre qu’il apprenait la manière dont il fallait accomplir une action. Chez les juristes (fuqahâ’) l‘intention a deux significations. Premièrement, elle permet de distinguer les œuvres les unes des autres. Elle différencie par exemple une prière obligatoire d’une autre recommandée. Elle différencie le jeûne du mois du ramadan des autres jours de jeûne et ainsi de suite. 

L’intention permet également de transformer un acte de la vie quotidienne en un acte d’adoration. Une personne qui prend une douche juste pour se rafraîchir ne bénéficie pas des mêmes prérogatives qu’une autre qui prend une douche avec l’intention de se purifier rituellement. 

Deuxièmement, l’intention permet de distinguer la sincérité ou non de l’individu dans l’acte d’adoration. L’acte est-il réalisé sincèrement pour Dieu ou par ostentation ? C’est l’intention qui permet de faire cette différenciation. 

Le Coran et la tradition prophétique utilisent deux autres termes pour désigner la sincérité de l’intention. Le premier terme utilisé est le verbe vouloir (arâda) : « Il en est parmi vous qui veulent ce bas monde et d’autres qui veulent l’Au-delà », (La Famille de ‘Imrân, 152). Le second terme utilisé est le verbe : aspirer à (ibtaghâ). « Tu les vois s’incliner et se prosterner aspirant à une grâce venant de Dieu » (La Grande conquête, 29).  

 

LA CONSÉQUENCE DIRECTE DE L’INTENTION 

Comme le relève al-Fudhayl b. ‘Iyyâdh, pour que les actions de l’individu soient acceptées par Dieu deux conditions sont nécessaires : être sincère avec Dieu et se conformer à Ses instructions. C’est ainsi que le Coran met en évidence ce principe : « Qui espère rencontrer son Seigneur, qu’il effectue œuvre salutaire, et n’associe personne dans l’adoration de son Seigneur » (La Caverne, 110). 

 

AVOIR PLUSIEURS BONNES INTENTIONS 

Un individu peut espérer tirer profit de différentes manières d’un acte d’adoration. Il peut, par exemple, espérer par une aumône l’agrément de Dieu, être récompensé dans l’Au-delà, purifier son cœur de l’avarice et encourager ses semblables à être généreux. La multiplication des bonnes intentions ne diminue en rien la valeur de l’action, elles peuvent même la sublimer.  

 

LA BONNE INTENTION TRANSCENDE LES ACTIONS DU QUOTIDIEN 

Le croyant qui s’apprête à effectuer une action de la vie de tous les jours, celle-ci sera comptabilisée à son actif. En effet, même un acte aussi banal que se nourrir peut se transformer en une bonne action lorsque les règles islamiques d’usage sont respectées. Si au moment de se mettre à table le musulman se souvient des bienfaits que Dieu lui a accordés, cite son nom à sa première bouchée et loue Dieu en achevant son repas, alors cette action, qui est vitale pour son organisme, devient un acte d’adoration. 

À ce sujet, Ibn al-Qayyim tient des propos tout à fait remarquables, il affirme que les actes quotidiens des serviteurs de Dieu se transforment en des adorations. A contrario, les actes d’adoration des gens ordinaires ne sont rien d’autre que des actes superficiels. Ce qui marque cette différence de valeur est principalement l’intention.

 

Prochainement la suite in shâ’a Allâh.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com