The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LES PRINCIPES DE LA PURIFICATION EN ISLAM (AT-TAHÂRA) Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

La purification est le premier sujet traité par les juristes (fuqahâ') dans toutes les écoles de droit. La purification vient en premier lieu, car elle est une condition indispensable à la validité de la Prière. Or, la Prière est la colonne vertébrale de la religion comme cela est attesté dans une tradition prophétique rapportée par Ahmad, d'après Mu'âdh b. Djabal.

De plus, la purification a un double sens aux yeux de l'Islam. Le premier, qui est aussi le plus important, est celui qui consiste à se débarrasser de toute corruption morale. Il s'agit d'une purification interne, elle n'est abordée que partiellement par les ouvrages de fiqh. Ce type de purification est développé dans les compositions qui traitent de la spiritualité et du sens symbolique des adorations.

Le second sens de la purification renvoie au fait de se nettoyer de ses impuretés dans le but d'accomplir certains rituels. Ce type de purifications couvre une thématique très large dans le droit musulman.

La purification se divise en deux parties, l'une est mineure et l'autre est majeure. La purification mineure s'accomplit au moyen des ablutions et la purification majeure s'accomplit au moyen du bain rituel. La purification doit se faire sur trois endroits différents : le corps, les vêtements et le lieu où s'accomplit le rituel.

 

Les différentes sortes d’eau pure

L'eau pure est la catégorie la plus haute dans la hiérarchie des eaux. Elle est valable pour tout type de purification. Cette eau peut prendre dix formes différentes :
1. L'eau de pluie : « Nous avons fait descendre du ciel une eau pure » (Le Décernement, 48).

  1. 2. La fonte des neiges. Dans un hadith rapportéAl-Bukhârî d'après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, faisait une invocation avant d'entamer sa lecture dans la Prière et dans laquelle il demandait que ses erreurs soient lavées par la fonte des neiges. 
  2. 3. L'eau de source et des cours d'eau : « Ne vois-tu pas que Dieu fait descendre du ciel une eau ? Il l'introduit sous forme de sources dans la terre » (39/21). 
  3. 4. L'eau de mer. Dans un hadith rapporté, entre autres, par Abû Dâwûd et authentifié par Al-Albânî, d'après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, considère l'eau de mer comme
  4. 5. L'eau de Zamzam. Cette eau se trouve auprès de la mosquée sacrée de la Mecque. Elle fut bénie par le Prophète, paix sur lui, dans un hadith rapporté, entre autres, par Muslim d'après Abû
  5. 6. L'eau mélangée à quelque chose de pur comme le savon, le safran, la farine, etc. Ibn Hazm s'appuie sur le verset : « si vous ne trouvez pas d'eau فَلَمْ تَجِدُوا مَاءً» (Les Femmes, 43) pour défendre la pureté de ce type d'eau. Il affirme que le Coran parle d'une eau sans la moindre restriction qui soit. Tant que la substance de l'eau n'a pas été radicalement modifiée alors elle reste pure. Au moins deux hadiths confirment cette

§  La première est rapportée par Al-Bukhârî d'après Umm 'Atiyya qui se chargeait, à la mort d'une des filles du Prophète, paix sur lui, de laver son corps. Le Prophète, paix sur lui, avait alors suggéré à ce que son corps soit lavé par une eau mélangée à du nerprun puis à du camphre. 

§  Le second hadith est rapporté par An-Nassâ'î et authentifié par Al-Albânî d'après Umm Hâni' dans lequel elle dit que le Prophète, paix sur lui, prenait son bain avec son épouse Maymûna dans le même récipient qui contenait aussi des traces de pâte de farine. 

  1. 7. L'eau contenue dans une gourde. Ce type de récipient garni de cuir ou de cuivre fut utilisé à plusieurs reprises par le Prophète, paix sur lui, notamment pour faire ses ablutions. Al-Bukhârî rapporte deux traditions qui confirment ces faits, le premier d'après Ibn 'Abbâs et le second 'après Anas b. Mâ
  2. 8. L'eau mélangée à une impureté, mais qui n'a altéré ni son odeur ni sa couleur ni son goû

§  Le Prophète, paix sur lui, fut questionné au sujet d'un puits où étaient jetées des impuretés. Il a alors affirmé que l'eau garde toute sa pureté et rien l'altère, le hadith est rapporté par Abû Dâwûd d'après Abî Sa'îd Al-Khudrî. 

§  Dans un autre hadith rapporté par Ahmad d'après Ibn 'Umar le Prophète, paix sur lui, affirme que lorsque l'eau atteint le volume de deux jarres, elle ne garde plus l'impureté. Les juristes évaluent le volume d'une jarre de l'époque à 160,5 litres. 

  1. 9. L'eau déjà utilisée pour les ablutions ou pour un bain rituel. Cette eau reste pure tant qu'elle n'a pas servi pour nettoyer une impureté. Plusieurs traditions confirment cette

§  Le premier est rapporté par Al-Bukhârî d'après 'Urwa b. al-Miswar dans lequel il affirme que les compagnons se battaient pour se procurer l'eau dont le Prophète, paix sur lui, s'est servi pour faire ses ablutions. 

§  Le second hadith est rapporté par At-Tirmidhî d'après Ibn 'Abbâs qui affirme que le Prophète, paix sur lui, a fait ses ablutions en servant des restes d'eau de bain laissés par une de ses épouses. 

  1. 10. L'eau déjà utilisée pour autre que les ablutions. L'eau restante dans un récipient qu'elle ait été utilisée par un musulman ou non garde sa pureté. L'être humain en tant que tel est pur par nature : « Nous avons honoré les fils d'Adam وَلَقَدْ كَرَّمْنَا بَنِي آدَمَ» [Le Voyage nocturne, 70].

§  L'eau restante d'un animal garde aussi sa pureté surtout lorsque la quantité d'eau est abondante. D'après Kabshata bint Ka'b, le Prophète, paix sur lui, fut questionné au sujet des chats qui boivent dans les récipients, il a répondu que cette eau restait pure, car cet animal domestique circule en permanence dans la maison [rapporté par Abû Dâwûd, n°]. 

§  Il y a deux exceptions à prendre en considération en ce qui concerne les animaux : le chien et le cochon. Les juristes considèrent que ces deux animaux sont impurs. Ils s'appuient sur un hadith pour ce qui concerne le chien et un verset pour ce qui concerne le cochon. 

§  D'après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, affirme : « Purifiez vos récipients quand un chien s'y abreuve. Nettoyez-le sept fois et la première doit se faire avec de la terre » [rapporté par Al-Bukhârî]. 

§  Le Coran considère la viande de porc comme impure [Les Bestiaux, 145].

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com