The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LES ABLUTIONS RITUELLES (AL-WUDHÛ’ - PARTIE 1) Spécial

Évaluer cet élément
(4 Votes)

Après avoir abordé la question des règles liées à l'hygiène, dans le présent article nous parlerons des principes qui régissent les ablutions en Islam.  

Ses Définitions[1] : sur le plan linguistique, al-wudhû’ fait référence à ce qui est d’une beauté éclatante. Ce terme peut signifier également la propreté. Chez les juristes, al-wudhû’ est défini comme un acte rituel consistant en une purification spécifique des membres du corps avec l’eau. Ces membres sont principalement : les mains, le visage, la tête et les pieds.

Son statut légal[2] : les ablutions sont obligatoires pour accomplir certains actes rituels comme la Prière. En effet, ce rite est une condition indispensable pour faire la Prière, sinon celle-ci est caduque : « Vous qui croyez quand vous devez prier alors rincez-vous le visage et les mains jusqu’aux coudes, passez ensuite la main sur la tête, et rincez-vous les pieds jusqu’aux chevilles » (La Table servie, 6).

Le Prophète dit également : « Dieu n’accepte pas la Prière de l’un d’entre vous quand il rompt ses ablutions à moins de les refaire» (Al-Bukhârî, 135).

Le consensus de la communauté est établi à ce sujet. En revanche, il existe une divergence pour savoir si les ablutions relèvent d’une spécificité de cette communauté ou concernent-elles les autres Prophètes. Ceux qui optent pour la spécificité communautaire s’appuient sur le hadith dans lequel le Prophète, paix sur lui, signale qu’il reconnaîtra le Jour dernier les membres de sa communauté par les traces laissées par les ablutions sur le front et les chevilles. Les autres savants pensent que cette purification existait bien avant cette communauté et s’appuie sur le hadith qui narre l’histoire de Georges (Djuraydj). Ce moine qui fit ses ablutions puis pria (Ibn Hadjar, al-Fath, t. 1, p. 236).

La prescription des ablutions fut révélée au même moment que celle de la Prière, c’est-à-dire à la Mecque. Néanmoins, les versets qui les mentionnent textuellement, cités ci-dessus, furent révélés à Médine.

Les juristes expliquent que cette purification spécifique est justifiée par l’exposition des membres en question aux impuretés.

Le fait de renier les ablutions et leur statut obligatoire dans la Prière est un acte d'apostasie, car le négateur renie un verset clair et décisif selon l’avis unanime des écoles de droit. De même, le fait de délaisser les ablutions revient in fine à délaisser la Prière.

 

Les rites pour lesquels les ablutions sont obligatoires

 

1.   La Prière

Les juristes sont d’accord sur ce point pour les raisons que venons d’évoquer. Toutes les prières sont prises en considération y compris la prière funéraire. Les ablutions sont ainsi obligatoires au même titre que d’être propre, de porter des vêtements de même nature et de prier dans un lieu propre. La majorité des juristes sont d’avis qu’il faut être en état d’ablution pour effectuer la prosternation de récitation du Coran (sudjûd at-tilâwa).

2.   Tourner autour de la Ka‘ba (al-tawâf)

La majorité des juristes (malikites, shâfi‘ites et hanbalite) sont d’avis qu’il est obligatoire d’avoir ses ablutions pour faire ces tours. Ils s’appuient sur le hadith dans lequel le Prophète r compare le tawâf à la Prière (At-Tirmidhî, n° 960). Les hanafites pensent qu’il s’agit d’une obligation non formelle. C’est-à-dire que celui qui fait le tawâf sans les ablutions doit faire un sacrifice pour réparer cet acte. Ils se réfèrent aussi au même hadith, mais ils le comprennent différemment, ils disent que le tawâf est comparable à la Prière dans son esprit, mais ce n’est pas pour autant un véritable acte de Prière.  

3.   Toucher le Coran

La grande majorité des juristes est d’avis qu’il est formellement interdit de toucher le Coran directement pour toute personne en état d’impureté majeure ou mineure. Ils s’appuient sur le verset : « Ceci est un noble Coran, provenant d’un Livre protégé, ne sont autorisés à le toucher que les purifiés» (L’Événement, 77-79).  

Ils se réfèrent également au hadith suivant : « Ne peut toucher le Coran que quelqu’un de pur » (al-Bayhaqî, al-Sunan, n° 996). Toutefois, l’authenticité de ce hadith est sujette à discussion. Ibn Hadjar l’a déclaré acceptable, mais al-Albânî l’a jugé faible (Al-Albânî, Irwâ’ al-ghalîl, p. 158 et suivantes). Était

 

Les rites ou les actes pour lesquels les ablutions sont recommandées

 

1.   Avant chaque Prière :

Il est recommandé de renouveler les ablutions à chacune des Prières. Les juristes s’appuient à ce sujet sur le hadith suivant : « Si ce n’était de rendre pénible la pratique (de la religion) à ma communauté, je lui aurais prescrit de faire les ablutions à chaque Prière » (Ahmad, n° 7513).

Dans un autre hadith, le Prophète r considère le croyant qui veille à voir toujours ses ablutions comme un signe de bonne foi (Ahmad, n° 22378). Ces deux traditions furent validées par Al-Arnaût.

2.   Avant de dormir

Quand le musulman s’apprête à dormir, il lui est recommandé de faire ses ablutions (Al-Bukhârî, n° 247). 

3.   Après un rapport sexuel

D’après ‘Âisha, le Prophète r faisait ses ablutions après avoir eu un rapport intime (Al-Bukhârî, n° 288). Il est recommandé aussi de renouveler les ablutions pour refaire l’amour avec sa femme (Muslim, n° 308).

4.   Après avoir porté un défunt

A ce propos, le Prophète r dit : « Celui qui lave le mort doit se laver et celui qui le porte doit refaire ses ablutions » (Abû Dâwûd, n° 3161).

D’une manière générale, les savants recommandent d’avoir les ablutions quand on étudie le Coran, la Sunna ou toute discipline qui découle de ces deux sources. L’imam Mâlik, par exemple, faisait ses ablutions chaque fois qu’il se rendait à la mosquée pour dicter à ses élèves la tradition prophétique.

Il est également recommandé d’avoir ses ablutions pour faire l’appel à la Prière, rendre visite au Prophète r dans sa tombe, lors de la station de ‘Arafa durant le Pèlerinage, ainsi que durant les allers et retours entre les stations de Safâ et Marwâ.

Pour sortir des divergences des savants et prendre toutes les précautions nécessaires, il est recommandé de refaire les ablutions après avoir touché sa femme (hors le rapport sexuel), après avoir touché son sexe de la paume de la main, après un éclat de rire et après avoir mangé de la viande de chameau.

En revanche, il est déconseillé chez les malikites de refaire les ablutions deux fois de suite sans accomplir un acte d’adoration entre les deux purifications. Par ailleurs, les juristes énoncent qu’il est interdit de faire les ablutions avec une eau spoliée, c’est-à-dire qui a été confisquée injustement à un tiers.

 

Les vertus des ablutions

 

· La purification est la moitié de la foi (Muslim, n° 223).

· Quiconque accomplit les ablutions comme il se doit, verra ses petits péchés disparaître même sous ses ongles (Muslim, n° 245).

· Celui qui accomplit convenablement ses ablutions puis conclut par les deux attestations de foi en disant : je témoigne qu’il n’y a de dieu que Dieu et Muhammad est Son serviteur et Messager, les huit portes du Paradis s’ouvriront devant lui pour qu'il puisse y entrer par celle qu’il voudra (Muslim, n° 234).

· Le Jour dernier, le Prophète r reconnaîtra les membres de sa communauté par les traces brillantes des ablutions  qui apparaîtront au niveau du front et des chevilles (Al-Bukhârî, n° 136).



[1] Az-Zuhaylî, al-fiqh al-islâmî, t. 1, chapitre des ablutions. 

[2] L’Encyclopédie du Fiqh, v. 43 p. 315.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

FAIRE DES RÊVES ÉROTIQUES ANNULE-T-IL LE JEÛNE ?

Celui qui fait un rêve érotique, alors qu'il est en état de jeûne, ne récolte aucun péché et ...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com