The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

INTRODUCTION AUX NOMS ET ATTRIBUTS DIVINS Spécial

Évaluer cet élément
(4 Votes)

 Les théologiens musulmans ont longuement discuté sur les Noms et les Attributs de Dieu. De nombreuses polémiques sont nées de ces discussions, chaque groupe prétend avoir découvert la méthode la plus lumineuse pour discourir sur Dieu. Ces spéculations ont donné vie à une multitude d'écoles théologiques tels que : le littéralisme, l'anthropomorphisme, le mu'tazilisme, l'ash'arisme, le maturidisme, le shiisme etc. chaque école pense avoir trouvé la vérité ultime sur ce sujet d'une gravité extrême. Des systèmes théologiques denses et très structurés virent le jour pour défendre chacune de ces visions.

 Quand on approche de plus près ces discours, on s'aperçoit qu'on est face à du verbiage qui s'enlise dans des commentaires aussi inutiles qu'un véhicule sans moteur. Les théologiens se sont perdus dans des interprétations abstraites sur l'Essence de Dieu. En analysant ces théories, on se rend compte que nous sommes très loin du discours coranique sur Dieu.

Notre but dans cette rubrique n'est pas de traiter des différentes thèses élaborées par ces écoles, cela fera l'objet d'une étude indépendante par la grâce de Dieu. Notre but, disions-nous, est de remettre à jour l'approche coranique sur le divin. En effet, Seul Dieu est en mesure de parler de Lui-même et se présenter à l'esprit humain.

Ibn Al-Qayyim écrit à ce sujet : « Tous les Noms de Dieu sont sublimes, ce sont tous des Noms qui font Son éloge » (Badâi' al-fawâ'id). De son côté, Ibn Taymiyya affirme dans ses Fatâwâ : «Il n'existe aucun des Noms sublimes de Dieu qui fassent référence au mal. Lorsque le mal est évoqué parmi Ses actes comme la parole de Dieu, gloire à Lui : « Informe Mes serviteurs que Je suis le Pardonneur et le Tout-Miséricordieux et que Mon châtiment est le plus douloureux » (al-Hidjr, 49-50).

{نَبِّئْ عِبَادِي أَنِّي أَنَا الْغَفُورُ الرَّحِيمُ (49) وَأَنَّ عَذَابِي هُوَ الْعَذَابُ الْأَلِيمُ } [الحجر: 49، 50]

Le Pardonneur et le Tout-Miséricordieux sont des Noms de Dieu tandis que la référence au châtiment décrit uniquement un acte divin. Le Nom est intrinsèque à l'Essence de Dieu alors que l'acte intervient en fonction des circonstances et des événements. Comme le note Ibn Al-Qayyim, Dieu ne s'est jamais présenté comme étant le punisseur ou le châtieur. En comprenant cela, on se rapproche davantage de notre Créateur et on accède au sens profond de Ses Noms et de Ses attributs.

Dans le recueil authentique de Muslim, le Prophète, paix sur lui, avait l'habitude d'invoquer Dieu en ces termes : « Le mal ne vient pas de Toi». A partir de là, on ne doit jamais attribuer à Dieu des Noms qui font appel au champ sémantique du mal. Tout ce que nous devons attribuer à Dieu doit être sublime par sa beauté, absolu dans sa perfection et majestueux par sa puissance. De ce fait, le croyant ne peut connaître son Seigneur que par les Noms qu'Il s'est Lui-même attribué.

Dans le hadîth rapporté par Al-Bukhârî d'après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, dit : « Dieu a quatre-vingt-dix-neuf Noms, cent moins un. Celui qui les connaît entera au Paradis ». Même si les savants ont divergé sur l'explication de ce hadîth, il n'en demeure pas moins que nul n'est en mesure de limiter par un nombre précis les Noms de Dieu. Dans ce hadîth, le Prophète, paix sur lui, fait référence au Noms que le croyant peut extraire du Coran et de ses propres enseignements.

Il est essentiel de noter que dans une autre tradition, le Prophète, paix sur lui, s'adressa à Dieu en ces termes : «Je T'invoque par chaque Nom qui est à Toi : soit que Tu T'es donné à Toi-même, ou que Tu as révélé dans Ton Livre, ou bien que Tu as enseigné à l'un de Tes serviteurs, ou encore que Tu as gardé dans le monde invisible auprès de Toi » (Ahmad). De même, le Jour dernier lors de l'intercession du Prophète, paix sur lui, en faveur de sa communauté, il se prosternera sous le Trône puis Dieu lui ouvrira des voies de la connaissance qu'il ignorait auparavant, (Al-Bukhârî).

A ce stade, il est important de relever, premièrement que les Noms de Dieu ne peuvent être connus qu'à travers la révélation. Certes, il se peut que dans un moment de profonde spiritualité on s'adresse à Dieu en des termes qui dépasse notre entendement mais cette expérience ne nous donne pas le droit d'inventer des noms et de les attribuer à Dieu. Il ne convient pas de nommer Dieu par des expressions telles que : l'Agent premier, l'Etre intelligent, la Force cachée etc. Il faut s'en tenir aux Noms que Dieu s'est donné à Lui-même.

Deuxièmement, certains noms sont réservés à Dieu Seul comme Allâh et Ar-Rahmân (le Tout-Miséricordieux). Nul être que Lui ne doit être désigné par ces Noms. Quant aux autres Noms, ils peuvent être attribués à des personnes comme Al-Latîf (le Subtil), Al-Ghafûr (le Pardonneur), Al-'Azîz (le Puissant), etc. à la seule condition qu'ils ne doivent pas être précédés de l'article défini. Evidemment, il n'y a pas la moindre ressemblance entre Dieu et Ses créatures. Le langage humain est par nature défaillant, il ne permet qu'un rapprochement de sens pour l'esprit, ainsi nous ne connaissons de Dieu qu'à hauteur de ce que nous connaissons de la création.

On attribue à Abû Bakr ce vers :

- Etre conscient de notre impuissance de l'Essence de Dieu est la vraie connaissance
- En revanche, chercher à spéculer sur son Être relève de l'idolâtrie et de la mécréance

Troisièmement, il y a des Noms divins qui ne peuvent être cités que par paire comme : Ad-Dhâhir – Al-Bâtin (l'Apparent et le Caché), Al-Khâfidh – Ar-Râfi' (Celui qui élève et abaisse), Al-Qâbidh – Al-Bâssit (Celui qui retient et relâche), et ainsi de suite.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

« FRAPPER SA FEMME », QUE DIT VRAIMENT LE CORAN ?

« Quant à celles dont vous craignez l’outrage, exhortez-les, éloignez-vous d’elles au lit et corrigez-les ...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

FAIRE DES RÊVES ÉROTIQUES ANNULE-T-IL LE JEÛNE ?

Celui qui fait un rêve érotique, alors qu'il est en état de jeûne, ne récolte aucun péché et ...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com