The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LA RAISON ET SES LIMITES Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Dans nos précédents articles, nous avons parlé des limites des sens et de l’imagination. Dans cette affaire, la raison n’est pas en reste, ses aptitudes se limitent au monde sensible. Le monde métaphysique dépasse ainsi ses capacités. Comme nous l’avons noté précédemment, la raison reçoit un flux d’informations qui lui proviennent des organes sensoriels, elle s’efforce ensuite de les décrypter, de les analyser, de les ordonner puis de les interpréter.

À partir de ce travail préliminaire, la raison tente ensuite de coordonner les éléments qui vont ensemble et de les insérer dans un cadre cohérent. De même, elle essaie d’éliminer ce qui lui semble superflu ou de le négliger. C’est ainsi qu’elle crée des associations d’idées, qu’elle établit des analogies, qu’elle sépare les antagonismes, ou qu’elle parvient à se repérer dans l’espace et dans le temps. Tout ce processus passe par ce formidable logiciel qu’est le cerveau.

La puissance de la raison se limite donc à celui des sens. La raison n’a pas les outils pour percevoir un monde autre que le monde sensible. Le monde invisible n’est pas à sa portée, elle ne peut par conséquent élaborer un discours incontestable à ce propos.

La seule chose que la raison puisse faire, c’est de vérifier les informations qui lui proviennent de ce monde. Lorsqu’elle constate que ces informations sont convaincantes et solidement argumentées, elle doit les admettre comme vraies et ne plus les contester. C’est le prix à payer pour rester en cohésion avec soi-même.

Nous avons démontré que le monde sensible dépasse de loin nos capacités de perception, par conséquent la raison voit son champ d’activité se réduire par ricochet. La raison ne peut réfléchir au-delà du temps et de l’espace. C’est pour cette raison qu’elle cherche toujours à se repérer dans ces deux dimensions.

Toutes les choses avec lesquelles nous sommes en contact se situent forcément dans ces deux dimensions. La raison ne peut s’imaginer des choses sans endroit. Elle ne peut pas non plus se passer de la temporalité pour les localiser. C’est pourquoi l’Essence divine n’est pas accessible à la raison, car elle ne se situe ni dans le temps ni dans l’espace. Ces deux dimensions sont des créations de Dieu.

Prenons un exemple simple et accessible au plus grand nombre qui démontre les limites de la raison : la création de l’univers. La raison possède deux choix, et seulement deux, pour se prononcer sur l’état de l’univers : est-il fini ou infini ?

Laissons notre imagination voguer quelque peu : notre planète appartient au système solaire qui lui-même est inclus dans la galaxie de la Voie lactée. Cette galaxie existe parmi des milliards d’autres, il y a sûrement d’autres univers que nous ne connaissons pas. Ainsi, nous pouvons imaginer autant de monde que nous voulons.

Au final, notre raison se trouvera devant deux choix : soit elle dira qu’elle a tout exploré et qu’elle est arrivée aux limites de ce qui existe et qu’il n’y a rien d’autre au-delà ou alors elle dira qu’au-delà il y aura toujours quelque chose. De ce fait, elle se trouve devant un dilemme. Soit l’univers est fini et elle se dira toujours qu’est-ce qui se trouve au-delà, soit l’univers est infini et elle ne comprendra jamais ce que signifie ce mot. Dans les deux cas, la raison avoue son incapacité à résoudre ce problème.

Étant donné que la raison est faillible à ce point vis-à-vis d’un monde qu’elle peut explorer, qu’en est-il alors d’un monde qui transcende ses capacités ? Ensuite, si la raison ne peut comprendre le monde invisible, comment peut-elle saisir, à plus forte raison, la nature de Dieu ?

A ce propos l’imâm al-Shâfi‘î disait : « la raison a ses limites comme la vue a les siennes », (al-Alûssî, Rûh al-ma‘ânî, t. I, p. 144).

Pour synthétiser ce que nous venons de dire, notons les points suivants :

· Nos sens ne peuvent opérer que dans ce qui leur est accessible. Il y a des mondes qu’ils ne peuvent pas explorer.

· Notre imagination se limite à ce que les sens peuvent percevoir.

· Notre raison admet son incapacité de ne pas tout comprendre de l’existence.   

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com