The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LES FONDEMENTS DE LA FOI EN DIEU Spécial

Évaluer cet élément
(2 Votes)

 

La première impression qui saisit l’homme quand il réfléchit sur sa condition et sur l’univers, c’est la cohésion qui caractérise toute la création. Nous sentons qu’une force toute puissante et invisible dirige cet immense ensemble. Une force qui place chaque chose à la place qui lui convient, elle décide de la destinée de chacun. Tout ce qui se déroule sous nos yeux est sous son contrôle.

L’homme ressent cette réalité au fond de lui-même. De façon intuitive, il a une foi indéfectible en cette force. Peu importe qu’il puisse démontrer ou non le bienfondé de ce sentiment, il le vit pleinement. D’ailleurs, ce sentiment naturel (fitra) est l’un des arguments les plus simples et les plus subtils de la présence de Dieu dans nos vies.

Il suffit, en effet, au croyant de voir sa foi réconfortée par cette impression innocente et sûre. Ce d’autant plus que ce sentiment est consolidé par les démonstrations des penseurs et des philosophes les plus influents. À quoi s’ajoute la foi de milliards de personnes qui croient en Dieu. 

En réalité, le sentiment naturel est bien plus évident que les recherches les plus poussées sur ce sujet, car il est immédiat comme la sensation de chaleur. Dans la vie quotidienne, nous observons des phénomènes qui se produisent spontanément sans savoir véritablement comment tout cela s’accomplit. Le nouveau-né, par exemple, se dirige naturellement vers le sein de sa mère sans recevoir d’instruction préalable.

La mère, de son côté, protège et prend soin de son bébé par ce que nous appelons communément l’instinct maternel. Notre instinct de survie nous indique quand nous devons manger et protéger notre corps. On s’éloigne naturellement des endroits dangereux qui menacent notre vie ou qui provoquent de la douleur. Nous sentons que nous sommes dotés d’une âme même si nous n’avons aucune preuve matérielle pour la démontrer.

Nos émotions sont aussi des signes qui appuient encore davantage cette impression. Nous ressentons de la colère, de l’amour, de la peur ou de la jalousie. Nous n’avons aucune idée sur la manière dont ces émotions se sont implantées en nous ni comment elles se développent. Tout ce que nous savons c’est qu’elles existent.  

Toutes ces intuitions que nous constatons chaque jour et qui nous sont si familières ne sont pas là par hasard. Chaque sentiment exprime un besoin bien particulier immédiatement sans passer par le raisonnement ou l’argumentation. Parmi les intuitions les plus fortes que tout être humain, normalement constitué, ressent se trouve celle de l’existence d’un Créateur Tout-Puissant auprès de qui nous nous tournons surtout dans les moments difficiles.

Ce sentiment ou plus exactement cette foi en Dieu est ressentie sans distinction par les pauvres et par les riches, par les enfants et par les vieillards, par les hommes et par les femmes, par les citadins et par les ruraux, par les artistes et par les ouvriers. Toutes les catégories de la race humaine la partagent.

Dans de nombreux passages, le Coran évoque ce sentiment naturel : « Y a-t-il un doute au sujet de Dieu, Créateur intégral des cieux et de la terre ? », dirent les prophètes à leurs peuples (Abraham, 10). 

Dans un autre verset, le Coran parle directement de cette vérité infalsifiable : « Dirige-toi vers la religion de manière exclusive, c’est la prime nature par laquelle Dieu a instauré les humains, il n’y a aucune substitution possible à la création de Dieu », (Les Romains, 30).

Cette prime nature n’est reniée que par des êtres dont le cœur est corrompu et l’esprit ravagé. Renier Dieu revient à renier ce qui a de plus évident dans l’existence. Une telle position n’est adoptée que par des personnes qui défendent des intérêts vils et déviants. Souvent, les passions occultent cette réalité afin de donner une certaine légitimité à toute sorte d’activités malsaines.

De ce fait, les arguments rationnels qui démontrent l’existence de Dieu ne deviennent nécessaires que devant les individus qui renient l’évidence de la fitra. La raison prend le relai quand le cœur est voilé. La fumée de l’incertitude altère parfois ce qui a de plus limpide. Douter de l’existence de Dieu est une maladie qu’il faut traiter par la quête de la sincérité.

La raison saine quand elle réussit à se débarrasser de toutes les ambigüités ne peut que se soumettre à cette réalité souveraine. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Islam a incité les croyants à renforcer leur foi par le savoir utile. La recherche du savoir est une adoration au même titre que les actes cultuels comme la Prière, le jeûne ou le Pèlerinage. Ainsi, la vérité ne craint nullement d’être mise à l’épreuve de la recherche et de l’analyse. D’ailleurs, même le démon a eu son droit de réponse dans les textes sacrés.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

Toute interrogation évoquée dans le Coran et sollicitée par les compagnons auprès du Prophète (PSL) est formulée suivant...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

QUEL EST LE STATUT JURIDIQUE DES MOYENS DE CONTRACEPTION ?

  D’après Djâbir b. ‘Abdillâh, les compagnons du Prophète (PSL) pratiquaient le retrait...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com