The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

L'ORDRE COSMIQUE ET L'ORDRE LÉGAL Spécial

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'ordre de création divin est contenu dans un seul verbe formulé sous la forme d'un impératif catégorique : sois ! Quand Dieu décide de faire sortir une chose du néant, Il lui suffit de formuler cet ordre. L'univers dans toute sa diversité voit alors le jour. Par cet ordre, les galaxies, les étoiles, les planètes, ainsi que toute la création se mettent en mouvement. Notre connaissance à propos de cette création d'une immensité incommensurable est infime, une goutte d'eau dans l'océan.

« Son ordre tient à ce qu'Il dise : Sois, et il est » (Sourate : Yâ' Sîn, verset : 82).

Les ordres qui émanent de Dieu sont de deux types : l'un est d'ordre cosmique, l'autre est d'ordre légal. L'ordre cosmique se manifeste à travers tout ce qui constitue l'existence. Toutes les lois physiques, chimiques, biologiques ou cosmologiques appartiennent à ce premier ordre. Le fait que l'eau soit constituée de deux atomes d'hydrogène et d'un atome d'oxygène en est un exemple. L'univers est régi par ces lois immuables. La moindre variation dans ces lois précaires peut conduire à l'écroulement de cet édifice.

Quant à l'ordre légal, il s'agit des lois d'ordre éthique que Dieu révèle à Ses Prophètes pour qu'ils les transmettent à leurs peuples. Ces lois ont pour finalité de réguler le comportement humain et de fixer les principes de la morale. Il n'y a que l'ordre légal que l'homme peut transgresser. En effet, Dieu lui a donné la liberté de choisir entre obéir et désobéir, entre croire et mécroire.

L'acte cosmique précède de ce fait l'acte légal. L'ordre cosmique ne laisse aucune possibilité aux choses créées de modifier leurs architectures. La terre n'a pas choisi sa forme ni ses habitants, de même les animaux n'ont pas choisi leur apparence ni leur mode alimentaire. Dans ce cadre, l'homme ne fait pas exception, il ne sélectionne pas son ADN ni l'environnement dans lequel il vient au monde.

La liberté de l'homme ne se manifeste donc que dans le cadre légal. En principe, tout homme est libre de croire ou non en Dieu, de boire ou non du vin, de dire ou non la vérité etc. C'est au sujet de cette liberté qu'il aura à rendre des comptes. C'est ici qu'il engage sa responsabilité.

Au sujet de l'ordre cosmique Dieu nous dit ceci : « C'est Lui qui créa pour vous ce qu'il y a sur la terre en totalité. Puis, s'en prenant droit au ciel qu'Il équilibra en sept cieux », (La Vache, 29).

Quant à l'ordre légal, Dieu nous dit à titre d'exemple : « Nulle contrainte en matière de religion », (La Vache, 256).

La liberté de l'homme intervient uniquement dans la sphère où il peut choisir entre plusieurs possibilités. En revanche, sa liberté est réduite à néant quand il s'agit d'un ordre cosmique. C'est probablement ce qui est entendu dans ce verset : « Nous proposâmes de supporter la responsabilité (de l'ordre légal) aux cieux, à la terre et aux montagnes. Ils déclinèrent de s'en charger tant ils étaient effrayés. L'homme, lui, s'en est chargé, par comble d'ignorance et d'injustice ». (Les Coalisés, 72).

Contrairement aux autres créatures qui nous entourent, l'homme est une créature libre. Il doit de ce fait assumer les conséquences de ses actes. L'acte cosmique relève pour l'être humain du monde invisible. L'homme est en effet la dernière créature à se poser sur terre. Ses connaissances sont primitives et limitées.

A différents endroits, le Coran nous renseigne sur cette création : « C'est Dieu qui a créé les cieux et la terre ainsi que leur entre-deux, en six jours, puis Il s'établit sur le trône », (La Prosternation, 4).

Naturellement, les six jours dont il est question ici n'ont absolument rien à voir avec la durée que nous connaissons qui s'écoule en 24 heures. La raison en est simple : le calcul d'une journée s'évalue par la révolution de la terre sur elle-même autour du soleil. Or ni le soleil ni la terre n'existait lors de cet acte de création. Dieu nous fait comprendre qu'Il a laissé le temps à l'univers de se développer avant de faire venir l'être humain. Par contre, ce qu'il convient de savoir, c'est que Dieu n'a nullement besoin de temps pour créer puisque la création se manifeste à Son ordre.

Toute la création est soumise à Sa toute Puissance. Toute la création fait preuve de reconnaissance : « Les sept cieux le glorifient, ainsi que la terre et leurs habitants. Il n'est aucune chose qui par la louange ne le glorifient : seulement vous ne comprenez point leur glorification. Il est, toutefois, Longanime et Tout Pardon », (Le Voyage nocturne, 44).

Toute la création a besoin de Lui, mais Lui n'a besoin de rien. Gloire à Sa Majesté.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

« FRAPPER SA FEMME », QUE DIT VRAIMENT LE CORAN ?

« Quant à celles dont vous craignez l’outrage, exhortez-les, éloignez-vous d’elles au lit et corrigez-les ...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

QUEL EST LE STATUT JURIDIQUE DES MOYENS DE CONTRACEPTION ?

  D’après Djâbir b. ‘Abdillâh, les compagnons du Prophète (PSL) pratiquaient le retrait...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com