The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

LES CIRCONSTANCES DE LA RÉVÉLATION (DERNIÈRE PARTIE) Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

Dans cette dernière partie, il convient d’ajouter quelques points spécifiques. La signification d’un verset peut se restreindre à la seule circonstance qui a provoqué sa révélation. Cela s’est vérifié dans des situations singulières qui mettent en avant des personnalités éminentes. Ainsi, l’accusation d’adultère proférée contre ‘Âisha par les hypocrites de Médine a suscité la révélation de la première partie de sourate La Lumière.

Deux versets furent révélés concernant le statut légal de la diffamation. Le premier verset concerne toutes les femmes qui subissent ce type d’accusations : « Qui accuse une femme chaste sans produire, à l’appui quatre témoins, infligez-lui quatre-vingts-coups ; n’acceptez plus d’eux un témoignage, à jamais : voilà bien les perfides, sauf pour ceux qui se repentent de leur faute et se réforment – Dieu est infiniment Indulgent et Très Miséricordieux »[1].

Quant au second verset, il concerne spécifiquement le cas de ‘Âisha : « Ceux qui accusent des femmes chastes, croyantes et innocentes, qu’ils soient maudits en ce monde et dans l’autre ; qu’ils subissent un châtiment terrible »[2]. Dans le premier verset, il y a la possibilité de se repentir de son péché après avoir réparé les dommages causés à la victime. Tandis que le second verset exclut toute possibilité de pardon divin pour ceux qui diffament les épouses du Prophète, PSL, comme l’affirme Ibn ‘Abbâs[3]

Il existe également quelques versets de portée générale qui ne peuvent être compris que sous le prisme du contexte dans lequel ils furent révélés. À l’époque des compagnons, une expédition militaire fut menée contre Constantinople[4], la capitale de l’Empire byzantin. L’un des guerriers musulmans lança une attaque individuelle contre le camp adverse, la division à laquelle il appartenait réprouva son action en faisant référence au verset : « Ne vous jetez pas de vos propres mains dans la destruction »[5].

En entendant cela, le compagnon du Prophète PSL Abû Ayyûb al-Ansârî a rétorqué à ce groupe que ce verset a été faussement interprété. En effet, il les informa que la cause de sa révélation concernait en premier lieu les autochtones de Médine. Une fois que la situation s’est stabilisée et que le Prophète, PSL, avait dominé la péninsule arabique, les Médinois se sont alors dit qu’il était plus utile de s’occuper de leur champ et de cultiver leur terre. C’est dans cette circonstance que ce passage coranique descendit sur le Prophète, PSL, pour l’informer que la destruction inéluctable dont il était question est le délaissement du combat dans la voie de Dieu[6].

Pour finir sur ce thème, plusieurs exégèses composées, entre autres, par des shiites imamites utilisent nombre de circonstances à mauvais escient pour soutenir leur doctrine. Ils écartent les événements historiques confirmés par des rapporteurs fiables et fabriquent des récits farfelus dans le but de valoriser leurs imams ou de dénigrer les compagnons.

Chaque verset qui citent les mérites des croyants, ils réduisent sa signification à leur obédience, de même chaque verset qui dénigre les mécréants, ils orientent sa signification envers les musulmans qui ne partagent pas leurs conceptions dogmatiques. Dans son exégèse Nûr At-Thaqalayn, Al-Huwayzî affirme, par exemple, que l’annonce grandiose (An-naba’ al-‘Azhîm)[7] n’est autre que ‘Alî, et que le plus grand signe de Dieu est l’existence de ‘Alî[8].  Dans ce verset : « Par le Ciel et par l’étoile bruyante »[9], il explique que le ciel c’est ‘Alî et l’étoile bruyante c’est l’Esprit qui accompagne les imams[10].

Al-Qummî dans son exégèse au sujet du verset : « Dieu ne se gêne guère à présenter l'image d’un puceron et ce qui le dépasse »[11], il souligne que le puceron c’est ‘Alî et ce qui le dépasse c’est le Prophète, PSL[12]. Les exemples sont multiples à ce propos, néanmoins étant donné que notre objectif n’est pas de recenser tous leurs errements, nous nous limiterons à ces quelques échantillons. En revanche, ce qui est précieux à retenir, c’est qu’il faut analyser attentivement et systématiquement chaque circonstance rapportée dans les exégèses afin de comprendre convenablement le Propos de Dieu à notre intention. 

S’intéresser aux circonstances de la révélation est, par ailleurs, un formidable outil pédagogique. Il y eut une interaction entre la vie quotidienne de ceux qui vécurent autour du Prophète, PSL, et la descente du Coran. Les problématiques furent abordées ouvertement, sans tabou, et accompagnées de leurs solutions adéquates. Rappelons également que la révélation de ces versets circonstanciés était soit motivée par une interrogation présentée au Prophète, PSL, soit une situation inédite qui nécessitait un encadrement éthique, voire juridique.

Il est à noter que la meilleure façon d’attirer l’attention de son interlocuteur sur un point particulier est de le formuler sous forme d'une question. Or, capter l’attention des gens est primordial dans un projet éducatif. De même, il est tout à fait intéressant de voir l’importance que le Coran donne à certaines scènes de la vie quotidienne. En effet, pour convier les gens à vous écouter, il convient de parler de ce qu’ils vivent et de ce qu’ils ressentent. Les discours théoriques et abstraits sont souvent inutiles quand ils n’aboutissent à aucune proposition pratique.

Les ouvrages qui ont traité la thématique des circonstances de la révélation sont multiples. Nous nous restreindrons à ne citer que quelques-uns. Ces sources bibliographiques se divisent en trois parties. La première partie est consacrée intégralement et exclusivement à cette thématique, c’est celle-ci que nous évoquerons. La seconde partie concerne toutes les exégèses à tendance exhaustive, elles commencent habituellement par citer la circonstance de la révélation du verset avant d’aborder son commentaire, comme celles de Tabarî, d'Ibn Kathîr ou encore d'Al-Alûssî. La troisième partie fait référence aux ouvrages traitant des sciences du Coran d’une manière générale. 

Les sources consacrées intégralement et exclusivement à cette thématique se déclinent comme suit :

- Asbâb An-Nuzûl de ‘Alî b. al-Madînî (234, h), ce livre est la première ébauche dans ce domaine.

- Asbâb An-Nuzûl d’al-Wâhidî (468, h), ce livre est sans doute le plus célèbre dans cette thématique. Il fut édité à de maintes reprises.

- As-Sahîh al-musnad min Asbâb an-nuzûl de Muqbil Al-Wâdi‘î (m. 1422, h), ce livre est une étude contemporaine sur l’authenticité des narrations liées aux circonstances de la révélation.  



[1] Coran : La Lumière, 5.

[2] Coran : La Lumière, 23.

[3] Al-Qurtubî, At-Tafsîr, t. XII, p. 209.

[4] Actuellement il s’agit d’Istanbul.

[5] Coran : La Vache, 195.

[6] Al-Qurtubî, At-Tafsîr, t. II, p. 361.

[7] Coran : L’Annonce grandiose, 2.

[9] Coran : L’Étoile bruyante, 1.

[11] Coran : La Vache, 26.

[12] Al-Qummî, At-Tafsîr, t. I, p. 34.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com