The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus

INTRODUCTION AUX SCIENCES DE LA TRADITION PROPHÉTIQUE (‘ILM AL-HADÎTH) Spécial

Évaluer cet élément
(2 Votes)

La La religion musulmane repose sur deux piliers fondamentaux : le Coran et la tradition prophétique. Le coran est la parole de Dieu indiscutable, il fut soigneusement préservé depuis sa révélation. La tradition prophétique est le complément indispensable au Coran. Sans elle, une bonne partie de la révélation coranique serait incompréhensible : « Nous avons fait descendre sur toi le Rappel afin que tu éclaircisses aux gens ce qui leur a été descendu et dans l'espoir qu'ils réfléchissent » (Les Abeilles, 44).

C'est pourquoi il est impératif pour tout musulman de l'étudier et de l'analyser. L'étude et l'analyse de la Sunna doivent se faire aussi bien au niveau du contenant que du contenu. Ce patrimoine nous est parvenu par des transmetteurs plus ou moins dignes de confiance, c'est pourquoi il est indispensable de faire ce travail de vérification avant d'attribuer ces informations au Prophète (paix sur lui). Notre conception de la religion dépend de ce travail de vérification car c'est à travers la Sunna que nous construisons une bonne partie de notre identité musulmane. De plus, notre vie dans l'Au-delà est intimement liée à l'attachement que nous accordons à cette tradition. En effet, dans l'Au-delà Dieu jugera Ses serviteurs en fonction du respect qu'ils avaient envers la tradition de Son Messager : « Obéir au Messager, c'est au obéir à Dieu » (Les Femmes, 80).
Toutefois, il est utile de noter que la Sunna n'a pas bénéficié du même traitement ni des mêmes exigences que le texte coranique. En effet, la Sunna reprend l'ensemble de la vie du Prophète, paix sur lui, qui est d'une ampleur considérable. Elle met en avant la compréhension idéale du Coran et par extension celle de l'Islam dans sa globalité. Le Prophète, paix sur lui, incarne par son comportement et ses prises de décisions l'ensemble de l'éthique du Coran. D'ailleurs, c'est de la sorte que 'Âisha, que Dieu l'agrée, décrivit son époux. Tout musulman qui veut comprendre les spécificités et les bases de la pratique en Islam doit nécessairement se référer à la tradition prophétique.
De ce fait, la Sunna, par son prestige, son statut et sa fonction, occupe naturellement la seconde place dans les sciences islamiques, après celle du Coran. De même, les ordres émanant du Prophète (paix sur lui) doivent être mis en application sans contestation : « Ce que vous donne le Messager prenez-le. Ce qu'il vous interdit tenez-le pour interdit » (L'Exode, 7). Par-dessus tout, l'autorité du Prophète, paix sur lui, vient directement de Dieu : « Ceux qui te prêtent allégeance, en réalité ils prêtent allégeance à Dieu » (La Conquête, 10).
À partir de ces dispositions coraniques, les premiers musulmans prirent conscience que l'identité islamique ne pouvait être préservée que par la préservation de la Sunna. Alors, ils prirent toutes les précautions nécessaires pour arriver à cet objectif. Progressivement, ils ont construit et systématisé une science qui n'avait guère eu son pareil jusqu'alors. En effet, la science du hadith est une pure production de la civilisation islamique. Cette science se diversifia et mit en place de multiples sous-disciplines qui élaborèrent, chacune de son côté, des normes spécifiques ajustant leur champ d'action.
Le Prophète (paix sur lui) dans de nombreux discours enjoint à ses compagnons de suivre sa tradition pour être en parfait accord avec sa religion et les principes qui la fondent. Un jour, il tint ce discours au ton grave devant ses compagnons : « Suivez ma tradition et la tradition des califes bien dirigés et bien guidés. Accrochez-vous-y et mordez-y avec vos molaires. Prenez garde aux nouvelles déviances car toute déviance est hérésie et toute hérésie est égarement » (rapporté par Abû Dâwûd d'après Al 'Irbâdh b. Sâriya).
Al-Khatîb Al-Baghdâdî rapporte, aussi, une discussion entre le compagnon 'Imrân b. Husayn et un individu qui ne voulait rien entendre d'autre que le Coran ; alors 'Imrân le rappela à l'ordre et lui indiqua que ni la Prière ni le Pèlerinage ne sont réglementés par le Coran et qu'il ne pouvait donc pas les accomplir sans se référer à la Sunna. Ensuite, il lui fit comprendre que délaisser la tradition prophétique était le chemin le plus sûr pour s'égarer (Al-Kifâya, p. 48).
Les compagnons fidèles au Prophète (paix sur lui) étaient tellement impliqués dans l'apprentissage et la sauvegarde de sa tradition qu'ils organisaient leurs journées de façon à ce qu'ils puissent assister à ces cercles de savoir à tour de rôle. Ce fut le cas de 'Umar et d'un autre compagnon d'origine médinoise. Ils alternaient pour travailler un champ et assister aux assemblées de science avec le Prophète (paix sur lui). Cette anecdote est rapportée par Al-Bukhârî d'après 'Umar. Dans les articles qui vont suivre, nous aborderons par la grâce de Dieu l'ensemble des thématiques liées à cette discipline.

RSS Vimeo Twitter Facebook Moby Picture

Le VERSET DE LA SEMAINE

LES LETTRES DÉCOUPÉES ET LA CLARTÉ DU CORAN

L'une des critiques les plus utilisées par les orientalistes et les adversaires du Coran est de dire : comment concilier...

Le Hadith DE LA SEMAINE

CONTRÔLER SA LANGUE ET SES MAINS

D’après Abû Moussâ Al-Ash’arî, on demanda au Prophète, paix sur lui, quelle est la meilleure pratique de l’Islâm ? Il ré...

fatwas et conseils

OÙ L’ÂME SE REND-T-ELLE UNE FOIS LA PERSONNE ENDORMIE ?

  Ibn Qutayba écrit, dans son traité Al-Gharîb, que l'âme monte jusqu'au trône, si la p...

Anecdotes et Citations

AU TEMPS OÙ LA PAROLE D’UN HOMME VALAIT DE L’OR

  D’après Abû Hurayra, le Prophète, paix sur lui, raconta cette histoire émouvante&n...

Retrouvez-nous sur Facebook

Profitez du magazine Islamique où et quand vous voulez. Abonnez-vous !

S'abonner à IslamMag c'est gratuit !

Connexion ou Inscription

SE CONNECTER

Inscription

Enregistrement de l'utilisateur
ou Annuler

Дървен материал от www.emsien3.com